Ath Rached : les collégiens sans transport scolaire

Elwatan; le Jeudi 27 Decembre 2012
1


Ainsi, faute de moyens de transport, des dizaines de collégiens se trouvent dans l’obligation de parcourir quotidiennement plus de six kilomètres à pied pour rejoindre les bancs de l’école. Livrés à eux-mêmes, ces écoliers, chaque jour que Dieu fait, passent deux heures de marche dans la navette entre l’école et la maison. Une situation qui se répercute négativement sur leurs cursus scolaire. Devant l’absence des moyens de transport, les élèves confrontés quotidiennement aux caprices de la nature, le froid, la pluie et la neige, arrivent  souvent en retard en classe.

Et vu les risques qu’ils encourent lors de leur déplacement, un nombre important d’élèves, chaque après-midi, sèchent les cours pour ne pas arriver chez eux à une heure tardive. À titre d’exemple, une fille avait été heurtée récemment par une moto en lui provoquant une entorse. Ce qui l’obligea à rater ses examens de fin de trimestre. Pour améliorer les conditions de scolarité de ces potaches, le nouvel exécutif, fraîchement installé,  doit prendre en main cette affaire et mettra fin, une bonne fois pour toute, à ce calvaire en  programmant un bus à cet effet.         
 
 

Categorie(s): bouira

Auteur(s): Fateh Semache

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..