Benghebrit et Zoukh en visite d’inspection dans les écoles : Inauguration prochaine de nouvelles structures scolaires

Elwatan; le Samedi 3 Octobre 2015
98342


Les conditions de scolarisation dans la wilaya d’Alger sont en net progrès», s’est targuée jeudi dernier la ministre de l’Education nationale, Nouria Benghebrit, lors d’une visite d’inspection dans les établissements scolaires, en compagnie du wali d’Alger, Zoukh. Pour cette nouvelle rentrée scolaire  2015/2016, environ 689 000 élèves ont été inscrits dans les écoles de la wilaya d’Alger, selon le bulletin du ministère de l’Education nationale.

Si la ministre de l’Education nationale s’est félicitée de l’amélioration des conditions de scolarisation, il n’en demeure pas moins que la préoccupation majeure reste le taux d’inscription, qui est en nette hausse par rapport aux autres années dans la wilaya d’Alger. Interrogée, Mme Benghebrit a assuré que «nous sommes sur la voie de l’amélioration des conditions de scolarisation qui touche de nombreux établissements de l’Algérois, notamment ceux de l’ouest de la capitale, tels que Aïn Benian et Douéra, qui occupent le haut du podium des établissements les moins valorisés», a signifié cette dernière lors de sa visite d’inspection.

Dans le même sillage, la ministre a reçu des explications sur les dispositions prises pour remédier à la surcharge des classes à travers le recours au système de la double vacation et la création d’annexes, notamment aux CEM et aux lycées. «Des dispositions provisoires ont été prises par des responsables locaux afin de venir à la rescousse de la surcharge des classes en attendant la réception des nouveaux établissements qui sont en cours de réalisation», a-t-elle avancé, tout en soulignant que son département «est dans l’obligation d’assurer une place pédagogique à chaque élève inscrit».

Durant cette visite d’inspection, la ministre, en compagnie du wali d’Alger, a mis l’accent sur le problème de la surcharge des classes à Alger, qui sera endigué à moyen terme, et ce, à travers l’ouverture de nouveaux  établissements, dès le mois en cours. S’agissant de la récupération des logements d’astreinte dépendant des établissements scolaires, illégalement occupés depuis des années par d’anciens enseignants, la première responsable de l’éducation a estimé que l’opération «avance dans de bonnes conditions» au niveau d’Alger, sans donner plus de précisions.

Logements d’astreinte dans la ligne de mire

D’après un bilan dévoilé par le wali d’Alger, Abdelkader Zoukh, lors des travaux de la première session annuelle de l’APW d’Alger en mars dernier, la wilaya d’Alger compte environ 1 719 logements d’astreinte qui sont illégalement occupés, 70 logements ont déjà été récupérés, selon ce dernier, estimant que l’opération se poursuivra jusqu’à l’assainissement total de la situation. La direction de l’éducation d’Alger Est a procédé, de surcroît, à la récupération de 80 de ces logements, qu’elle a commencé à réaffecter.

D’autres part, les enquêtes diligentées par une commission de la wilaya d’Alger pour établir l’état des lieux des logements d’astreinte ont révélé que plus de 100 autres indus occupants ont été recensés et feront l’objet d’expulsion dans les prochains jours s’ils n’honorent pas leurs engagements, nous a-t-on confié auprès de la wilaya.

 

Categorie(s): alger

Auteur(s): Aziz Kharoum

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..