Bilan de la gendarmerie : Recrudescence de la criminalité

Elwatan; le Mercredi 8 Fevrier 2012
1


On apprend que le taux de couverture de la wilaya aura légèrement grimpé à 48,7 %. Aux 26 brigades existantes bientôt s’ajouteront, suite à la levée de la contrainte de terrain, celles d’El Kseur, de Remila et d’Ouzellaguen, dont la construction est lancée. Dans la haute Soummam, les difficultés de sécurisation optimale en restent liées. Pour exemple, la brigade de Beni Maouche est chargée de la couverture de sept communes. D’autres constructions sont prévues dans le programme 2012. Dans le chef lieu de wilaya, la sécurisation des Aiguades et du parc de Gouraya est renforcée par la sortie de patrouilles sur les deux sites. L’idéal, a suggéré le conférencier, est la domiciliation d’une structure mais sachant que la plus petite d’entre elles dans le corps est une brigade, il est espéré que l’APC lui en attribue une assiette de terrain, dans la zone des Aiguades.

Dans le chapitre des délits, l’on a enregistré 1404 affaires criminelles dont 333 pour coups et blessures, 542 vols, 12 assassinats et tentatives d’assassinats. Alors que 24 affaires traitées sont liées au trafic de drogue. En tout, l’année 2011 a totalisé 3829 présentations aux autorités judicaires, sur une interpellation de 4236 individus. De ce qui précède, il en ressort une recrudescence de la criminalité, notamment les altercations et agressions. Comme il y a une augmentation des accidents de la route de 3,68 %, avec comme conséquence 0,33 % de blessés en plus. A noter, cependant, une diminution du nombre de morts de 2,46 %.

 

Categorie(s): bejaia

Auteur(s): Saâd Z.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..