Biskra en bref

Elwatan; le Jeudi 13 Mai 2010
1


Direction de la culture : Journée de vulgarisation sur la législation algérienne

Désormais, l'ensemble de la réglementation et de la législation algérienne, de 1962 à nos jours, est disponible sur un disque dur externe de 250 gigas. Présenté, lundi dernier lors d'une journée d'étude consacrée à la modernisation des systèmes informatiques et économiques, organisée par la direction de la culture de Biskra à l'intention des responsables des organismes et administrations publics et privés, des juristes, huissiers de justice, avocats, commissaires aux comptes, chercheurs et simples citoyens désirant avoir à leur disposition une bibliothèque numérique contenant tous les textes de lois et décrets parus au Journal officiel de la République algérienne, les textes de la fonction publique, les arrêts du conseil de l'Etat et de ceux de la Cour suprême, les lois des finances successivement promulguées, les règles bancaires, un corpus juridique des codes de la famille, des Douanes, du commerce et de l'investissement, ce programme informatique «inclut aussi un moteur de recherche original et ultra performant.», a expliqué Mohamed Toumi lors de ce séminaire qu'il a animé de main de maître, et lequel a drainé un grand nombre de participants. Expert consultant et responsable du marketing à «Aliane info», société algérienne qui travaille depuis plus de 20 ans dans la conception et la vulgarisation des systèmes informatiques et qui vient, avec ce nouveau produit, de réaliser une prouesse technique saluée par les Canadiens qui ont acheté dernièrement ce logiciel. Après avoir expliqué l'utilité et le mode d'utilisation du logiciel de 45 giga intégré au programme, notre interlocuteur notera que celui-ci sera choisi pour ses utilisations simples et pratiques aussi bien pour les responsables que pour les citoyens.

Après les ponctions sur salaires : Le Cnapest appelle à une journée de protestation

s'élevant contre la rupture du dialogue entre la direction de l'éducation et les enseignants du secondaire, les ponctions «mirobolantes» sur les salaires des mois de mars et d'avril et la mise en berne des revendications professionnelles relatives aux indemnités, spécifiques à la gestion des œuvres sociales et à la médecine du travail, le bureau du Cnapest a exhorté, dans un communiqué transmis aux autorités locales et à la presse, tous les professeurs des lycées de Biskra à observer une journée de protestation, ayant été tenue la semaine dernière. Evaluant l'impact de cette action, M. Bensaâda, coordinateur du Cnapest de Biskra dira que celle-ci a été décidée lors d'une assemblée générale des syndicalistes du Cnapest, organisée le 1er mai au siège de l'UNPEF. «Le Cnapest de Biskra qui rassemble 788 adhérents sur 1 136 professeurs du secondaire, répartis sur 34 lycées des 42 communes de la wilaya, et en dépit de moult sollicitations envoyées à la tutelle, ne dispose pas encore d'un siège où organiser ses activités», a-t-il fait savoir. Le taux de suivi des enseignants, environ 30%, fera déduire au coordinateur que «le Cnapest existe toujours malgré les entraves mises à l'activité syndicale car son combat demeure d'actualité ». Et d'ajouter: «Les travailleurs du secteur de l'éducation sont déterminés a ne rien céder sur leurs droits légitimes, et des actions plus retentissantes seront organisées dès la rentrée 2010-2011.»

Categorie(s): biskra

Auteur(s): H. M.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..