Biskra : Les camions-citernes ne font pas que des heureux à Chetma

Elwatan; le Lundi 17 Mai 2010
1

Solution qui s'est imposée d'elle-même afin de pallier les défaillances techniques du réseau de distribution d'eau potable et ses pénuries répétitives dans les robinets, la distribution de ce précieux liquide aux particuliers au moyen de camions-citernes, est en passe de devenir un calvaire pour beaucoup de citoyens de Chetma.
Dès 6h du matin, les rues et ruelles du village sont traversées par une noria de ces engins, dans un tintamarre d'enfer, klaxonnant, seulement préoccupés de vider leur chargement d'eau pour repartir vers la source d'approvisionnement et revenir le plus vite possible, «sans aucun égard pour les enfants en bas âge, les vieilles personnes et les malades qui doivent encore dormir à cette heure-ci », aux dires de certains.

Selim G., habitant la cité des 500 logements à Chetma, assure que «les désagréments causés par les camions-citernes, en principe une solution d'urgence, sont en train de dépasser les avantages». Des dizaines d'autres citoyens interpellent les autorités locales qui «doivent intervenir en urgence avant que les choses ne s'enveniment entre colporteurs d'eau et clients». Notre interlocuteur expliquera aussi que certains véhicules sont conduits par des adolescents, «sans permis de conduire», mettant ainsi en jeu leur propre vie et celle des autres. Évoquant la qualité de l'eau vendue par «ces commerçants d'un nouveau genre», il ajoute que les services de contrôle de la qualité des eaux feraient bien d'envisager une campagne avant les grosses chaleurs.

Categorie(s): actu régions

Auteur(s): H. M.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..