Bordj Bou Arréridj. La protection civile sur le qui-vive

Elwatan; le Mardi 7 Fevrier 2012
1


A Ghaïlassa, 30 kilomètres du chef lieu de la wilaya de Bordj Bou Arreridj, dans le quartier 5  juillet, les éléments de la protection civile sont intervenus pour secourir toute une famille, composée de 5 personnes, âgées de 4 mois à 30 ans, après avoir inhalé du monoxyde de carbone. Elles ont été évacuées aux urgences de la polyclinique de Bordj Ghedir.
Au village Sidi Saïd, dans la daïra de Bordj Ghedir, les mêmes services sont intervenus pour sauver une famille de 8 personnes, dont l’êge varie entre 2 et 45 ans, suite à une intoxication au monoxyde de carbone.

Dans d’autres endroits, les pompiers sont intervenus pour conduire à l’aide de camions de lutte contre les incendies de forêts, 3 femmes enceintes à la maternité et 2 malades chroniques au centre d’hémodialyse. Pas moins de 35 autres personnes qui étaient coincées ont pu être dégagées. Dans certains villages, où les routes sont toujours coupées à la circulation automobile, la couche de neige a dépassé 50 cm. «Le ravitaillement reste pénible et la vie dans ces hameaux est rude surtout avec les coupures prolongées du courant électrique», dira un adjoint au maire de la commune de Bendaoud, à 50 km du chef-lieu de wilaya.                            
 

Categorie(s): actu est

Auteur(s): Adlène B.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..