Bordj-Menaïel : anarchie au centre-ville

Elwatan; le Mercredi 19 Decembre 2012
1


Le soulagement né après l’éradication des baraques illicites se trouvant près de la station de bus du centre-ville a été de coute durée. Car rien n’a été entrepris afin d’améliorer le cadre de vie de la population locale.  Bien au contraire, après la poussière de l’été, voilà la boue qui rend la vie dure aux voyageurs, écoliers et autres citoyens jouant  aux équilibristes pour rejoindre le centre-ville.
Le projet d’aménagement qui a été octroyé officieusement à un entrepreneur se trouve à l’arrêt depuis plus d’un mois.  L’entreprise a procédé à l’enlèvement du dallage existant, posé les rigoles pour les trottoirs sur une longueur de 800 m et des deux côtés de la route puis s’est éclipsée.

Résultats des courses : les citoyens et autres écoliers souffrent le martyre pour rejoindre leurs destinations dans les deux sens. Ce problème est aggravé par l’anarchie qui règne au niveau de l’axe menant jusqu’à l’hôpital et qui est dû au laxisme des services de sécurité et au non respect du code de la route par les automobilistes.  
En effet, si certaines ruelles font l’objet d’une surveillance particulière du fourgon à sabots, le reste de la ville est laissé aux chauffards et autres contrevenants, d’ailleurs nombreux, qui grillent les sens interdits, tout en arrogant les véhicules qui viennent en sens opposé.

Categorie(s): boumerdes

Auteur(s): C. Rabah

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..