Boumerdès. Un siège d’APC incendié et plusieurs routes coupées

Elwatan; le Mardi 7 Fevrier 2012
1


La plupart des communes de la région étaient, hier encore, privés d’électricité. Cette situation a provoqué la colère de nombreux citoyens, comme à Kharrouba, où l’on parle de l’incendie du siège de l’APC par des habitants réclamant le rétablissement du courant électrique et leur approvisionnement en gaz de ville. Les manifestants déchaînés s’en sont pris, selon nos sources, au siège de l’APC, saccageant tout ce qui se trouvait à l’intérieur avant d’y mettre le feu. Cette action a eu lieu vers 21h et a été déclenchée à cause de «la passivité» dont auraient fait preuve les services concernés dans la prise en charge de doléances élémentaires.

Les habitants dénonçaient également les retards pris pour la réouverture des axes routiers desservant la commune. Certains soulignent que la bonbonne de gaz a été cédée avant-hier à raison de 1200 DA dans les localités de l’ouest de la wilaya. D’autres habitants de la région ont bloqué, hier, la deuxième rocade reliant Zeralda à Boudouaou pour attirer l’attention des autorités sur le calvaire qu’ils endurent depuis vendredi à cause des pénuries de gaz et de produits de première nécessité. Une autre action presque similaire a été signalée dans la soirée d’avant-hier du côté de la Sablière, à l’est de la ville de Boumerdès ; des dizaines de citoyens ont fermé la RN24 durant plus d’une heure, exigeant une prise en charge effective des effets induits par la tempête de neige. La situation demeure dramatique plus loin, à l’est et au sud-est de la wilaya.

Les efforts consentis par les autorités ont, pour le moment, permis l’ouverture des axes reliant les chefs-lieux communaux. «Nous avons mobilisé plus de 30 engins dont 3 chasse-neige. La circulation a été déjà rétablie au niveau de tous les axes névralgiques de la région», se félicite un responsable de la direction des travaux publics. Les chemins vicinaux demeurent néanmoins bloqués par la poudreuse. Les habitants d’Izrarathen, Afir, Iouryachen, Aït Slimane, dans les communes de Timezrit et Naciria, sont toujours coupés du monde.

En sus du froid glacial qui sévit dans la région, les villageois se disent durement pénalisés par les coupures d’électricité. Les équipes d’intervention de Sonelgaz ont recensé des centaines de pannes à travers la wilaya. Presque toutes les communes ont été touchées par les perturbations générées par les importantes chutes de neige, précise la même source. Les plus importants dégâts ont été signalés sur le réseau de moyenne tension traversant les hauteurs de Naciria, Beni Amrane et Timezrit.
 
 

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Ramdane Koubabi

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..