Célébration de la journée mondiale du Diabète : une mobilisation intense contre la maladie

Elwatan; le Dimanche 17 Novembre 2013
81095


Une large campagne de sensibilisation a été menée cette année contre le diabète à l’occasion de la célébration de la Journée mondiale du diabète le 14 novembre. Une campagne initiée par de nombreuses associations et autres organismes pour une forte sensibilisation sur  l’ampleur de la maladie et ses complications dans notre pays. Si certains ont préféré investir des lieux publics pour cibler une grande partie de la population, d’autres ont préféré organiser des rencontres scientifiques sur les traitements et la prévention de la maladie. Une prise de conscience qui a suscité de l’action sous plusieurs formes. Le mal est  tellement important qu’il est urgent, selon les spécialistes, d’agir en amont et se mobiliser contre les facteurs de risque qui sont nombreux. La sensibilisation ne peut être efficace qu’avec l’implication de tous.

L’école constitue la principale cible, d’autant que les enfants risquent d’être de futurs diabétiques, chez qui les taux de prévalence d’obésité restent inquiétants. Comme il est aussi important de signaler que de nombreuses études ont démontré que sur une population donnée, 50% des personnes ignorent qu’elles sont diabétiques. C’est justement à ce niveau-là qu’un travail de sensibilisation et d’information doit être assuré au quotidien pour mieux prévenir la maladie. Le dépistage est ainsi un des moyens efficaces pour toucher le plus grand nombre de personnes.

Les manifestations organisées dans les différents endroits préconisent  justement ce dépistage qui est suivi de  conseils pour la prise en charge médicale. La société algérienne de diabétologie et les laboratoires Sanofi Algérie ont organisé hier des portes ouvertes sur la maladie à l’Aquaparc Ardis, à Alger. Le public est invité à découvrir à travers les différents thèmes les méfaits de la maladie et les moyens de prise en charge thérapeutique. De son côté, l’association le Souk, constituée de jeunes étudiants en médecine, a entamé, jeudi dernier, une campagne à partir de Rouiba où elle a dressé ses stands d’animation et de sensibilisation au public sur cette maladie chronique. Elle devra aller à la rencontre de la population de la commune de Aïn Naâdja au niveau du supermarché Galaxy.

En dernière étape de sa campagne algéroise, l’association organisera aujourd’hui  une sortie en faveur des enfants diabétiques au Jardin d’Essai où une campagne de sensibilisation et de dépistage sera organisée en faveur du grand public. C’est dire l’impact suscité par cette maladie «silencieuse» qui ne tue pas, mais complique intensément la vie des patients. A noter que la Journée mondiale du diabète, initiative de la Fédération internationale du diabète (FID) avec l’appui de l’OMS, est organisée chaque année en réponse aux inquiétudes liées à l’incidence croissante du diabète dans le monde où l’on compte quelque 330 millions de personnes. La FID estime que plus de 350 millions de personnes dans le monde pourraient développer le diabète de type II, dont 3 millions en Algérie.

 

Categorie(s): santé

Auteur(s): Djamila Kourta

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..