Centre anticancer : Rapatriement imminent des sources radioactives

Elwatan; le Dimanche 17 Novembre 2013
1


Le CHU Dr Ben Badis s’apprête, dans les tout prochains jours, à procéder à l’évacuation des sources radioactives, en l’occurrence le cobalt se trouvant au service de radiologie. Il y a lieu de savoir que ce produit constitue la source principale de l’ancien accélérateur du centre anticancéreux et dont l’efficacité a été amoindrie par une utilisation sans limite du fait que cette structure répondait à une demande très forte, avec une prise en charge des malades des 17 wilayas de l’est du pays. Après la rénovation et l’installation du nouvel équipement au service en question, il restait le problème du rapatriement des sources radioactives induites par l’ancien cobalt. Ce dernier a été finalement le principal obstacle à la pose du deuxième accélérateur.

De plus, il represente un véritable danger de contamination radioactive de par sa vétusté.
La gestion de déchets radioactifs suppose, nous dit une source crédible, des firmes spécialisées en la matière et c’est ce qui a longtemps constitué un problème de taille pour les responsables du secteur. Selon des informations qui nous sont parvenues, la société-mère, canadienne, récupérera ces déchets via un transfert à partir du port de Skikda. Pour ce faire, l’on nous révèle que les sources radioactives seront acheminées dans des conteneurs «spéciaux», «hermétiques», pour pallier tout risque de contamination, surtout que «notre pays ne dispose d’aucune mesure dans ce sens». L’opération est prévue, toujours selon notre source, dans quinze jours. «Des mesures draconiennes sont prévues pour une escorte du convoi de l’hôpital de Constantine vers le port de Skikda», nous dit-on.                          
 

Categorie(s): constantine

Auteur(s): N. Benouar

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..