Centre médico- psychopédagogique : Le pari gagné de l’association Ibtissama

Elwatan; le Lundi 24 Decembre 2012
73048


Me Mouhoub Bousseksou, juriste et handicapé visuel, vient de remporter un pari fou, que peu de valides, physiquement, tenteraient de faire ou même d’y penser. Président de l’association caritative Ibtissama pour personnes aux besoins spécifiques, il lance avec son compagnon et ami, Djamal Eddine Chalghoum, la réalisation et l’équipement d’un Centre médico-psychopédagogique (CMPP) pour enfants déficients cérébraux en remplacement de celui de Telmet situé jusque-là dans des locaux inadaptés.

La structure est implantée sur un terrain accidenté, on en a fait deux assiettes distinctes, l’une inférieure et l’autre supérieure. Le dénivelé est corrigé par une large rampe carrossable qui relie les deux niveaux. Le premier, recevant l’accès principal, la salle polyvalente et les logements d’astreinte, le second est destiné aux blocs pédagogiques, le réfectoire, les cuisines, les services annexes et l’espace détente (médiathèque, bibliothèque, salle de sport). Tenant compte des besoins spécifiques de cette catégorie de pensionnaires, tout y a été pensé.

Répondant aux normes universellement admises, la capacité technique de l’ouvrage  est de 120 places pédagogiques. La particularité de l’établissement, nouveau d’ailleurs, n’est pas exclusivement dédié à un ou deux handicaps, mais à tous et quelle qu’en soit la nature.
La réalisation et l’équipement de cette structure aura nécessité une enveloppe budgétaire de douze milliards de centimes, constituée pour un tiers de subventions de l’Etat et de deux tiers de dons en numéraires, en matériaux de construction et en main-d’œuvre de la communauté locale et de la diaspora ourtilanie installée à Alger et ailleurs.

L’assiette de terrain, de 16 500 m2 est une donation de Bachir Ben Yahia Bouaza. Ces gestes, dont on ne mesure que si peu la portée, sont à inscrire sur le fronton des belles œuvres que seules les âmes d’exception peuvent faire au bénéfice du genre humain.
Le nouveau centre offre, à partir de son esplanade ouverte sur le vide, une vue imprenable sur le cirque montagneux qui entoure les Beni Ourtilane.         

 

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Farouk Zahi

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..