Ces stations de bus…qui incommodent le citoyen

Elwatan; le Mardi 7 Fevrier 2012
64685


A l’instar des autres stations de bus à travers l’Algérois et l’Algérie, la station Tafourah ou encore la station 2 Mai sont en fait dépourvues des moindres commodités permettant aux passagers de voyager en tout confort, surtout en hiver. Réaménagées, il y a à peine trois ans, les deux stations en question, défigurent la capitale. A Tafourah, les abribus ne servent à rien en hiver car submergés par les étangs d’eaux pluviales et pas seulement...

En effet, même les pistes de la station où sont garées les bus sont incroyablement concaves. Par conséquent, les eaux de pluie s’y accumulent à loisirs. Les chauffeurs de bus y circulent péniblement. Trois ans plus tard après leur  réaménagement, ces pistes n’ont pas résisté sous le poids des bus, alors elles ont simplement croulé. Concernant les conduits  vers où devraient  s’acheminer les eaux de pluie, on peut dire qu’il n’y en a pas ou du moins ils sont bouchés par les détritus donc inutiles.  

Amel ,étudiante en marketing a l'habitude de prendre le bus à Tafourah:

"En hiver,  la station de bus Tafourah devient une sorte de plage":

Le luxe des affiches publicitaires collées astucieusement sur les devantures des abribus contraste avec l’aspect défiguré et surtout précaire de la station. Il n’y a pas de toilettes à Tafourah ni même au 2 mai. Deux gros cabinets W.C mobiles ont été installés «précairement», il y a quelques années, l’un pour hommes et l’autre pour femmes sur un  trottoir,  et ce à l’intérieur de la station,  à quelques mètres des couloirs où stationnent les bus.
 

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Hamida Mechaï

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..