Chelghoum Laïd (Mila) : Les transporteurs en colère

Elwatan; le Dimanche 16 Mai 2010
1

Sous l'impulsion de la coordination de wilaya de l'Union nationale des transporteurs (UNAT), une séance-débat impliquant une centaine de transporteurs, privés et publics, et de «taxieurs», s'est tenue le week-end dernier à l'auberge de jeunes de Chelghoum Laïd.
Le coordinateur du conseil national de cette organisation syndicale accompagné de son staff, ainsi que de quelques délégués de wilayas limitrophes, ont pris part à cette rencontre durant laquelle les intervenants ont levé un grand pan sur les problèmes qui minent la corporation. Les débats soulevés ont été parfois houleux, lorsque des adhérents excédés ont, en présence des représentants de la Gendarmerie nationale et de la sûreté de daïra, titillé la grande problématique du phénomène des clandestins, qui agissent dans l'impunité totale. «La concurrence déloyale livrée par les vrais faux chauffeurs de taxi est telle que sur les 17 microbus urbains mis en service, il y a deux ans, il n'en reste plus que trois en circulation», a lancé un intervenant indigné.

L'absence de panneaux de signalisation aux points de départ, d'arrivée et sur tout le circuit urbain, la désorganisation et l'anarchie sévissant dans les aires de stationnement, la défaillance de la billetterie au niveau du transport urbain et la non-délivrance par la direction du transport des accusés de réception lors du dépôt de dossiers, sont tout autant de dysfonctionnements qui gangrènent la prestation. «Nous avons interpellé les autorités centrales sur toutes ces carences, et ce, en vue de l'amélioration des conditions de travail. Le cas échéant nous déclencherons une grève au niveau national», a promis le SG de ladite organisation syndicale.

Categorie(s): actu régions

Auteur(s): Mahmoud Boumelih

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..