Chemini : des locaux commerciaux inexploités

Elwatan; le Mardi 19 Novembre 2013
1


À Chemini, une municipalité de plus de 16 000 âmes, on n’a réalisé que la moitié du projet. 38 locaux ont été érigés au lieudit Tala Ali, et 12 autres jouxtent l’ex-marché hebdomadaire. Après trois ans de leur réception par les heureux bénéficiaires, 15 locaux n’ont toujours pas été ouverts pour différentes raisons dont la principale est le changement d’activités, selon les dires de l’édile communal, B. Bounab. Le traitement de ce type de dossiers est complexe et nécessite souvent une étude au cas par cas. En outre, quatre autres locaux sont fermés à cause du décès de deux bénéficiaires et le désistement de deux autres. Ils seront soumis à une commission de daïra afin de les ré-attribuer pour d’autres candidats.

En somme, 29 locaux sont en pleine activité où les boutiques s’adossent l’une à l’autre. Un coiffeur côtoie un réparateur TV, une cafétéria avoisine un vendeur de téléphones mobiles…. Les commerces sont légion et animent la principale rue menant vers la daïra et le lycée. Néanmoins, l’attribution de ces locaux commerciaux n’a pas fait que des heureux, de nombreux dossiers de demandes sont toujours en attente de suite. «Cela fait longtemps qu’on nous promet de redistribuer les locaux fermés, mais rien à l’horizon», dit un postulant. Et d’ajouter : «48 locaux pour une si grande commune est dérisoire compte tenu des centaines de demandeurs. Pourquoi n’ont-ils pas érigé trois ou quatre étages au lieu de se limiter à un R+2 ?», s’interroge le même candidat.
 

Categorie(s): bejaia

Auteur(s): Bachir Djaider

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..