Chlef : Le RCD dénonce les pratiques policières

Elwatan; le Jeudi 31 Mars 2011
1


Pour preuve, les vieilles pratiques policières sont toujours légion.
C’est en tout cas l’expérience vécue dans la matinée d’hier par le président du bureau régional du RCD à Chlef. Selon un communiqué du RCD parvenu à notre rédaction, le responsable en question s’est vu retirer ses papiers d’identité par des policiers, alors qu’il répondait à un journaliste américain venu enquêter sur les dispositifs mis en place par l’Etat pour faire face au chômage des jeunes, avant d’être reçu par le directeur de l’Ansej. Une mesure abusive, selon le communiqué du RCD, qui note que «le journaliste américain, auquel on a demandé de justifier comment et pourquoi il a établi des contacts avec des responsables du RCD, a été emmené au commissariat où il sera gardé plus d’une heure avant d’être invité à quitter Chlef».


Pour le RCD, cette mesure n’est qu’une autre preuve de fausses intentions confirmant une initiative pour plus de répression et de régression, après l’interdiction des marches dans la capitale, malgré la levée de l’état d’urgence, la répression contre les enseignants contractuels et le verrouillage continu du champ médiatique, avec une télévision, une radio et des journaux aux ordres. «Chaque jour qui passe apporte la preuve que le changement de l’intérieur est un non-sens politique», conclut le communiqué du RCD.            
                        

Categorie(s): actualité

Auteur(s): S. A.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..