Chlef : Les travailleurs de la cimenterie mécontents

Elwatan; le Dimanche 16 Mai 2010
1

Les cadres et travailleurs de l’ECDE ont réclamé, lors de l’arrêt
de travail observé jeudi, l’octroi d’une prime, comme l’avait promis un responsable du conseil d’administration de l’entreprise.
La cimenterie a repris normalement ses activités après un arrêt de travail qui a été observé, jeudi dernier, par les cadres et travailleurs de l’entreprise. Ces derniers réclamaient l’octroi d’une prime, comme l’avait promis un responsable du conseil d’administration de l’ECDE. Selon les protestataires, ce dirigeant avait annoncé dernièrement qu’une prime de 20 000 dinars serait accordée à chaque travailleur pour les résultats obtenus dans l’exploitation de cette importante unité de production.
Rappelons que l’ECDE emploie plus de 1000 travailleurs et avait dégagé, l’année dernière, des bénéfices de plusieurs milliards de centimes. Elle produit annuellement 2,4 millions de tonnes, soit 20% de la production nationale de ciment.

C’est dire la place qu’elle occupe dans le paysage économique local et national, avec aussi des retombées positives pour l’administration fiscale et l’entreprise Sonelgaz. Pour cette dernière, par exemple, elle débourse, chaque mois, pas moins de six milliards de centimes pour les factures de consommation d’énergie gazière et électrique.

Categorie(s): actu régions

Auteur(s): A. Y.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..