Chronique : La main sur le cœur ou sur la caisse ?

Elwatan; le Mardi 3 Mars 2009
1


Prises au hasard, ces annonces faites par le Président durant cette campagne à sens unique, ou plutôt dans le sens du plus offrant vers le moins regardant : 150 milliards de dollars pour le nouveau plan de relance,
500 millions de dollars pour la dette des agriculteurs et
15 milliards de dollars pour soutenir l'agriculture, la mise en place d'un fonds d'investissement de 150 milliards de dinars, 1,6 milliard de dinars pour les salaires impayés des entreprises publiques, 1 milliard de dollars pour la dette des jeunes entreprises et 1,5 milliard de dinars d'allocations de solidarité supplémentaires.

En dessert, pour la devise sur le gâteau, des augmentations de salaires qui vont coûter quelques milliards de dinars, de dollars ou de roubles, tant la valse des chiffres a déréalisé leur contenu. Réserves de changes ou fonds de régulation, au sujet desquels le Président a annoncé 120 milliards de dollars pendant que son ministre en annonçait 140. Bref, beaucoup d'argent promis par le chef d'un Etat riche en guise de cadeaux d'auto-bienvenue, tout en annonçant paradoxalement le début du «temps des vaches maigres». D'où viennent ces sommes qui ne sont pas inscrites à la loi des finances ? Comment sont-elles budgétisées ? Mystère, on sait simplement qu'elles proviennent des hydrocarbures et que leur gestion se fait avec une opacité qui rappelle le trésor de guerre du FLN. Comment dégager ces sommes faramineuses pendant que Chakib Khelil, gazeux ministre de l'Energie, promet une chute des recettes pétrolières de 60% ? On ne sait pas vraiment mais l'on sait par expérience que les caisses, tout comme les urnes, possèdent un double fond. On sait aussi que celui qui en a les clés refuse de faire des doubles et que les serruriers du pays sont tous surveillés de près.
Il ne s'agit peut-être pas de jeter l'argent par les fenêtres mais d'empêcher l'accès à ces fenêtres.

Categorie(s): point zéro

Auteur(s): Amari Chawki

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..