Cité Bouabbaz : la route bientôt réhabilitée

Elwatan; le Mercredi 26 Decembre 2012
73124


Une bonne nouvelle pour les habitants de la cité Bouabbaz. «Les travaux de réfection de la route menant à la cité vont démarrer dans un très proche délai. Ce n’est pas là une promesse mais une réalité que les habitants de Bouabbaz vont constater dans la réalité. Cependant, pour permettre l’amorce des travaux, on se doit d’abord d’empiéter sur une partie de la clôture de la décharge qui longe la route pour pouvoir disposer d’un élargissement conséquent.

On a fini par s’entendre avec l’entreprise Cleanski qui gère la décharge et qui nous a autorisés à démolir une partie de la muraille. En contrepartie, l’APC s’est engagée à remplacer la cloison en dur par du grillage afin d’assurer la sécurité des lieux qui constituent, il ne faut pas l’oublier, un site sensible. Cette solution permettra à l’entreprise en charge de la réfection de cette route d’enclencher les travaux dans les plus brefs délais afin d’en finir avec un calvaire qui a trop longtemps miné le quotidien des habitants de la cité.»

C’est ce qu’a affirmé, hier, une source officielle auprès de l’APC de Skikda. La route qui prend naissance à partir de la double voie de l’Îlot des Chèvres pour mener au cœur de la cité et aux immeubles EPLF, se trouve, depuis des années, dans une situation des plus délabrées. «C’est devenu un cauchemar aussi bien pour les automobilistes que pour les piétons. D’ailleurs, même les transporteurs ont exprimé dernièrement leur refus de desservir cette cité et d’emprunter ce tronçon devenu impraticable», explique un habitant des lieux.

Le laisser-aller ayant caractérisé le dernier quinquennat communal n’a fait qu’envenimer l’état de cette route et les dégâts ont fini par s’accumuler. «Comme aucun responsable ne réagissait, un important glissement de terrain a fini par emporter une partie de la chaussée et si on n’agit pas aujourd’hui, cette route s’écroulera sur toute sa longueur et privera Bouabbaz d’un important axe de désengorgement », ajoutent les habitants des immeubles EPLF de Bouabbaz.              

Categorie(s): skikda

Auteur(s): Khider Ouahab

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..