Compagnie algérienne d'assurances et de garantie des exportations : De nouveaux produits pour les exportateurs

Elwatan; le Dimanche 8 Mars 2009
30205

Le taux de couverture des exportations algériennes hors hydrocarbures par l'assurance crédit est de 8%, a indiqué hier Djillali Tariket, président-directeur général de la Compagnie algérienne d'assurances et de garantie des exportations (Cagex), cité par APS.
Affirmant que «le niveau d'adhésion des exportateurs à l'assurance crédit a évolué en même temps que les exportations», M. Tariket considère que ce taux a été réalisé «malgré la stagnation» des exportations hors hydrocarbures. Celles-ci demeurent, en effet, marginales avec seulement 2,4% du volume global des exportations algériennes et une valeur de 1,89 milliard de dollars en 2008.
Dans le même sillage, le chiffre d'affaires enregistré par la Cagex a atteint 9,9 milliards de dinars en 2008 contre de 7,2 milliards de dinars en 2007, signale le PDG de Cagex, tout en annonçant que l'assurance crédit documentaire et l'assurance crédit investissement au profit des banques opérant dans le financement des exportations ou des investissements seront lancées courant 2009.

Selon lui, l'assurance crédit documentaire «permettra aux banques d'élargir l'éventail des banques étrangères acceptables dans leurs relations et de se protéger contre d'éventuels risques de non-paiement des lignes de crédit aux échéances convenues, grâce à la garantie de la Cagex». Destinée aux opérateurs algériens qui investissent à l'étranger et des étrangers qui investissent en Algérie, l'assurance crédit à l'investissement est délivrée, précise M. Tariket, avec le concours et le partenariat de la société arabe d'assurance et de garanties des investissements et la société islamique d'assurance des investissements.

Il existe, par ailleurs, estime-t-il, 800 exportateurs dont 300 à 400 sont réguliers et seulement 60 exportateurs sont couverts par des contrats d'assurance crédit de la Cagex contre les risques de non-paiements par les acheteurs étrangers. Sur un autre chapitre, M. Tariket note que l'impact de la crise financière mondiale sur le travail de son organisme sera «limité en 2009». «Malgré la baisse des achats de l'extérieur ainsi que le nombre des acheteurs, la compagnie continue à travailler et à puiser dans le volume existant», explique-t-il.
La Cagex, qui couvre les risques commerciaux et politiques à l'exportation pouvant atteindre 90% des créances, «dispose de partenaires fiables à l'international grâce à sa coopération avec l'assureur français des crédits à l'exportation, Coface, et d'autres partenaires similaires à l'échelle régionale, notamment islamique, arabe et maghrébin», a-t-il ajouté.

Créée en 1995, la Cagex est une entreprise publique économique, dotée d'un capital social de 670 millions de dinars repartis, à parts égales, entre 10 actionnaires du secteur public (5 banques et 5 compagnies d'assurances).

Categorie(s): economie

Auteur(s): Hocine Lamriben

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..