Complexe Naftal de Bounouara : Forte pression sur le gaz butane

Elwatan; le Samedi 11 Fevrier 2012
64821


Le complexe Naftal de Bounouara dans la commune d’Ouled Rahmoun a été assiégé durant  les intempéries de ces derniers jours. Les distributeurs  de gaz butane étaient fortement présents sur le site du centre d’enfûtage des bonbonnes très prisées par les ménages, consécutivement à la vague de froid. La file d’attente des camions et autres véhicules  particuliers s’étale sur plus  de 500 mètres à partir de l’intersection de la route qui mène vers l’usine dont  le personnel s’est mobilisé pour la circonstance. Le prix de gros  a été  fixé à 186 DA la bonbonne et le prix  de vente direct destiné aux consommateurs s’élève à 200DA l’unité.  Ces derniers étaient nombreux à venir à bord de leurs véhicules particuliers pour s’approvisionner sur place.

La cantine de l’usine a pris en charge tous les gens qui étaient venus au moment du repas de midi. Mais, la spéculation enregistrée a atteint des prix inégalés dans certaines contrées caractérisées par la rareté  de ce produit ou carrément dépourvues de dépôts de vente. L’on a  appris que des gens viennent raflés de grosses quantités pour les céder à des prix spéculatifs qui dépassent l’entendement. De 200DA l’unité, les prix ont grimpé pour atteindre dans les villes de Sigus, Aïn Fakroun dans la wilaya d’Oum El Bouaghi et les villages de la périphérie, le montant de 1000 et 1200 DA la bonbonne, selon notre source d’informations installée à Ouled Rahmoun qui révèle que le parc de vente  en gros et au détail  est très sollicité par la faune des spéculateurs qui s’enrichissent sur le dos de la société, d’autant que le niveau de consommation en gaz butane dans la commune d’Ouled Rahmoun est relativement très bas étant donné que le gaz naturel alimente les foyers du chef-lieu de la commune et ses deux agglomérations, Bounouara et El Gourzi.

Les utilisateurs de gaz butane se trouvent essentiellement du sein  des ménages situés dans les zones éparses du monde rural. La flambée du prix de gaz butane a été enregistrée aussi dans d’autres dépôts de vente à El Khroub où ailleurs. La bouteille est cédée à 600 DA. L’on a constaté, par ailleurs, une forte consommation énergétique en gaz butane, somme toute naturelle durant cette période  de froid rigoureux.                                             

Categorie(s): constantine

Auteur(s): M. D.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..