Conférence de Abdelhak Lamiri à Tizi Ouzou : «Il y a une incertitude totale sur les prix du pétrole»

Elwatan; le Jeudi 8 Octobre 2015
1


«Il y a une incertitude totale sur le prix du pétrole surtout après le retour de l’Irak, l’Iran et la Libye qui reprendront la production de pétrole», a-t-il précisé avant de souligner que si la situation actuelle persiste, le niveau de vie des Algériens pourrait s’effondrer de deux tiers. Si la baisse du prix de l’or noir s’inscrit dans la durée, le pays, explique le même intervenant, connaîtra «le scénario de la déchéance» avec, pour résultat, plus de 40% de chômage. «Tous les projets en cours de réalisation seront également abandonnés», a-t-il indiqué, ajoutant que rationalisation des dépenses publiques prônée les décideurs ne peut se faire sans le changement de politique.

Il préconise, à cet effet, la réorganisation de l’Etat avec un grand investissement dans le développement humain. «Il faut libérer les initiatives pour aller vers l’économie productive, car l’Etat ne peut pas développer toutes les communes d’Algérie. Il y a un excès de centralisation qui provoque une organisation économique peu efficace», a fait remarquer le docteur Lamiri, avant de souligner que le système éducatif est la base de la puissance d’un pays. «Il n y a jamais eu un pays émergent avec un système éducatif moyen ou mauvais.

Il s’agit d’un élément fondamental. Il y a une corrélation entre l’éducation et le niveau de vie d’un pays. Il faut moderniser le système managérial, car les instituions mal gérées démultiplient le gaspillage. La productivité chute de 0,5% chaque année en Algérie», a-t-il relevé avant d’ajouter que «les élites sont responsables des problèmes que traverse actuellement l’Algérie».
 

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Hafid Azzouzi

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..