Conseil de la semaine : Fatigue au volant

Elwatan; le Mardi 3 Mars 2009
1



- Gardez toute votre attention !

Un accident est vite arrivé, surtout en cas de perte de vigilance causée par la fatigue et la somnolence. Pour les éviter, quelques précautions s'imposent avant et pendant votre trajet. On l'ignore mais «conduire est une activité physique importante assimilable au travail». Et les risques liés à un état de fatigue sont souvent sous-estimés, alors que l'endormissement peut survenir en moins d'une minute.

- Reconnaître les signes de fatigue

Sachez reconnaître les signes annonciateurs de la fatigue, de la somnolence puis de la perte de vigilance, avant ou pendant votre voyage : raideurs dans la nuque, douleurs dans le dos et autres contorsions sur le siège sont suivies de difficultés de concentration et d'endormissements passagers (paupières lourdes et bâillements). Avant que ne surviennent les vraies fautes d'inattention, les pics de vitesse et les écarts de trajectoire.

- Une pause s'impose

Même si vous vous sentez reposé, il est recommandé d'effectuer une pause au moins toutes les deux heures. Profitez-en pour vous détendre, vous relaxer, parler avec votre entourage, marcher, jouer avec les enfants. Si vous vous sentez vraiment somnolent, prenez le temps de dormir en ayant pris au préalable deux cafés. Vous disposerez ainsi d'une sieste réparatrice d'une trentaine de minutes avant que la caféine n'agisse… Bonne route !

www.autoreflex-dz.com

Categorie(s): auto

Auteur(s):

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..