Consommation du Celebrex : Un anti-inflammatoire mieux toléré au plan digestif

Elwatan; le Dimanche 16 Mai 2010
1

La prise en charge de la douleur constitue aujourd'hui une priorité pour les praticiens spécialistes. Un arsenal thérapeutique est disponible pour soulager et traiter les patients souffrant de certaines maladies, telles que l'arthrose.
Le symposium sur la prise en charge de la douleur et l'inflammation, organisé par le laboratoire Pfizer Pharm Algérie la semaine dernière à l'hôtel Hilton, a vu la participation de près de 500 médecins rhumatologues, orthopédistes, rééducateurs et généralistes. La douleur, qui reste un motif de consultation de plus en plus fréquent, n'est pas suffisamment prise en charge. 30 à 80% des douleurs ne sont pas soulagées correctement selon des données de la Société algérienne d'études et du traitement de la douleur chronique. La rencontre a également axé le débat sur l'évaluation de l'utilisation, durant les dix années, du Celebrex, un anti-inflammatoire qui a montré, selon les spécialistes, son efficacité dans le traitement de certaines inflammations et qui présente un bénéfice sur le plan digestif.

Le Pr Djoudi, chef de service à l'hôpital de Douéra, estime qu'il a une grande sécurité au plan digestif et diminue le risque d'ulcère. Quant aux effets secondaires sur le système cardiovasculaire, le Pr Djoudi indique que les indications en termes de dosage doivent être précisées, car le problème se pose aussi avec les anti-inflammatoires classiques qui n'ont pas fait l'objet d'études, contrairement au Celebrex. «Une nouvelle étude concernant 20 000 patients présentant des pathologies rhumatoïdes et sujets à risque est en cours ; les résultats seront rendus publics en 2012», a-t-il noté.

De son côté, le Pr Bayou, chef de service de l'hôpital de Beni Messous, a souligné que la consommation de ce produit pour lutter contre l'inflammation et la douleur est importante : «Nous avons de bons résultats et nous en sommes contents. Celebrex est réellement plus rentable en termes bénéfice-risque. Il n'est même pas associé à un pansement gastrique et il est bien supporté par les patients.» Pour les organisateurs de cette rencontre, l'objectif de ce séminaire consiste à permettre aux praticiens de reconnaître l'efficacité et les complications possibles du traitement anti-inflammatoire de la douleur musculo-squelettique, le profil d'efficacité et sécurité cardiovasculaire et gastro-intestinale de certains inhibiteurs.

Cette rencontre va également dans le sens de permettre aux praticiens de développer un algorithme pour dépister les risques associés au traitement anti-inflammatoire et adapter son utilisation en conséquence.

Categorie(s): santé

Auteur(s): Djamila Kourta

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..