Constantine en bref

Elwatan; le Jeudi 13 Mai 2010
1


Services agricoles : Mises en garde contre les maladies cryptogamiques

Si elles ont été saluées par une partie des agriculteurs, les pluies enregistrées ces derniers temps sur tout le territoire de la wilaya de Constantine n'en finissent pas, par contre, de soulever moult inquiétudes chez les céréaliculteurs qui craignent à juste titre que ces ondées ne favorisent l'apparition de maladies cryptogamiques, notamment les maladies foliaires des céréales, dont la tristement célèbre rouille jaune. Loin d'être exagérée, cette crainte vient d'être alimentée, via la diffusion par l'institut national de la protection des végétaux (INPG) d'un bulletin de mise en garde, le deuxième du genre communiqué en l'espace de quelques semaines. S'adressant aux agriculteurs, et particulièrement aux céréaliculteurs, cette piqûre de rappel souligne, noir sur blanc, l'importance capitale à accorder aux traitements préventifs dont certains ont fait également l'objet d'une large diffusion, au même titre que les consignes de vigilance à observer durant les prochaines semaines. à noter que ce même bulletin met également en garde les agriculteurs sur le risque d'apparition du mildiou de la pomme de terre, la tavelure du pommier et la cloque du pêcher.

En marge de sa 6ème journée médicale : L'UGEL contre la grève des professeurs et maîtres-assistants

Une fois de plus, l'Union générale des étudiants libres (UGEL) se montre fidèle à son credo, à savoir occuper au maximum les espaces en prenant bien soin de distiller ça et là des messages éminemment «politiques», même si, comme hier matin à l'institut des sciences médicales, l'occasion ne devait guère s'y prêter. En effet, la journée médicale organisée par l'union estudiantine proche du MSP a été l'occasion pour l'UGEL d'apporter un soutien appuyé à l'administration concernant la grève à laquelle avaient appelé les hospitalo-universitaires du syndicat national des professeurs et docents en sciences médicales (SNPDSM) et les maîtres-assistants (SNMASM), devant être entamée le 16 de ce mois. Un responsable de l'UGEL dira à ce propos: «Nous nous opposons à cette grève car nous ne voulons pas être pénalisés par les retards qu'elle pourrait induire.» De son côté, le professeur Aïdaoui, doyen de la faculté de médecine, qualifiera la décision des deux syndicats d'observer une grève, de «chahut de gamins», et prédira un total échec à cette action car, «les professeurs et chefs de services ne suivront pas le mot d'ordre de grève». Il reprochera en outre aux promoteurs de la grève «leur total enfermement dans leur propre logique». Pour en revenir à la journée, entièrement prise en charge par l'administration, dans un souci d'«encourager de telles initiatives visant à parfaire les connaissances des étudiants», dixit le professeur Aïdaoui dans son allocution inaugurale, celle-ci concernait les insuffisances chroniques pouvant affecter les reins, les poumons, le foie et le cœur; les communications étaient essentiellement destinées aux étudiants en début de cursus.

Categorie(s): constantine

Auteur(s): A. B.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..