Coupe de la CAF/FCT Zeina – JSK (17h) : Les Kabyles pour une qualification

Elwatan; le Samedi 2 Avril 2011
57072


Certes, amoindris par toutes ces absences au départ d’Alger mais aussi par cette incertitude quant à la participation de Rial, les Canaris ne veulent aucunement baisser les bras. D’ailleurs le coach Belhout s’en est remis à Rachid Abdeldjebar «Guillou», le kiné, pour espérer voir Rial aligné. Belhout, étant l’homme des situations difficiles, saura-t-il trouver les mots justes pour inciter ses joueurs à relever le défi que leur ont lancé les poulains du coach Birama Gaye. Des Mauritaniens, qui auront là une belle opportunité d’entrer définitivement dans l’histoire du football national et continental en étant les premiers Mourabitoune à franchir deux tours d’une Coupe africaine. C’est pourquoi, ils ne feront point de cadeau aux Kabyles. Ils sont, même, déterminés à faire usage de tous les artifices extrasportifs pour les battre. Les Kabyles, qui  ne s’attendaient guère à ce que les Mauritaniens leur fassent subir ce qu’ils ont vécu  depuis leur arrivée à Nouakchott, feront en sorte de leur rendre la monnaie de leur pièce par la plus belle manière qui soit, à savoir celle de leur damer le pion sportivement en les battant sur leurs propres terres.

C’est sur ce point-là que le coach Belhout a insisté auprès de ses joueurs : «Montrez-leur ce dont vous êtes capables et que le maigre avantage d’un but sera non seulement préservé mais il sera même doublé chez eux.» Belhout espère seulement que le vent qui a soufflé avant-hier sur la capitale mauritanienne ne souffle pas à nouveau cet après-midi vers les coups de 16h, heure locale (17h algérienne).  Mais pour le reste, les Kabyles sont déterminés et surtout prêts à livrer bataille aux camarades de Ould Voulani, le Eto’o local, qui seront aussi privés de trois joueurs suspendus pour cumul de cartons après ceux reçus à Tizi Ouzou. Les Kabyles n’ont surtout pas envie de chanter la chanson des marionnettes Un petit tour et puis s’en vont».

Categorie(s): sports

Auteur(s): Mohamed Rachid

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..