Couverture de la rencontre Algérie-Burkina Faso : Les médias lourds mettent le paquet

Elwatan; le Mardi 19 Novembre 2013
1


C’est l’événement de cette fin d’année 2013, comme qualifié par la plupart des médias, notamment «lourds» (télévision et radio).
Nos confrères ont mis les grands moyens pour couvrir ce rendez-vous crucial qui attise l’intérêt de millions de fans, aussi bien en Algérie qu’à l’étranger.

Pour être à la hauteur de cet événement avec une quatrième qualification qui se profile, les médias lourds ont mis le paquet avec un programme de retransmission aussi varié que riche, à commencer par l’ENTV, comme l’a indiqué le directeur général adjoint chargé des sports, Yacine Bourouila. L’Unique, la seule télé algérienne à disposer des droits de retransmission via son canal terrestre, est donc la seule habilitée à diffuser la rencontre à l’échelle nationale, a mis en place un programme avec prise d’antenne à 17h, sur plateau, en direct des studios. Il sera animé par plusieurs anciens joueurs et techniciens. En parallèle, des reportages et des diffusions en direct à partir des points chauds de la capitale et des différentes stations régionales. Pour la retransmission du match, l’ENTV a déployé une armada de 12 caméras qui couvriront la rencontre et deux «loumas» seront placées derrière les bois. «On essayera même de couvrir la conférence de presse de fin de match en direct», nous indique Yacine Bourouila.

Pour ce qui est des chaînes satellitaires (A3, Canal Algérie et TVA4) des programmes d’accompagnement, des reportages sur les supporters dans les différentes régions du pays seront diffusés à partir du 10h, avant que toutes les chaînes, en sus de l’ENTV, diffusent un programme commun, à partir de 22h, donc juste après la rencontre, pour les commentaires d’après-match et surtout pour relater l’ambiance en cas de qualification, précise le responsable des sports de l’ENTV.

Les chaînes de télé privées ne seront pas en reste. Non concernées par la diffusion de la rencontre, chacune a concocté son programme pour la circonstance. «Nos journalistes couvriront l’entrée des supporters. On couvrira aussi la zone mixte et la conférence d’après-match, dont on a acheté les droits. Des équipes préparent des reportages avec les supporters de plusieurs régions du pays qui seront diffusés lors des JT. On essayera même de suivre le match dans la famille d’un joueur de l’EN», nous a confié Djamel Oumeddour, responsable des sport à Chourouk-TV. Idem chez Dzaïr TV, comme nous l’explique Fodil Hfayedh : «On couvrira surtout l’ambiance avec des interventions de nos journalistes lors des quatre JT. On aura aussi des invités sur le plateau pour décortiquer le match avec deux internationaux, Mansouri et Benhamou.» 

En sus des télés, les radios nationales (Chaînes I, II et III) et locale (El Bahdja) se sont mises au diapason de l’évènement. Maâmar Djebbour, responsable des sports à la Chaîne III, donne le tempo : «Toutes les émissions seront aux couleurs des Verts. C’est le fil rouge toute la journée à partir de la matinale (7h) jusqu’à la prise d’antenne pour le match, à 18h, avec un plateau au studio animé par plusieurs techniciens, dont Noureddine Saâdi et Bouali Fouad.» Même programme sur la Chaîne I qui évoquera la rencontre Algérie-Burkina à partir de 6h ; toutes les émissions habituelles graviteront autour de l’équipe nationale, comme nous l’a précisé Abdelghani Laïb : «On aura aussi une série de reportages des différentes régions du pays et un plateau au studio avec plusieurs invités avant et après la retransmission du match sur nos ondes. La suite dépendra du score, avec, on l’espère, une qualification. Des reportages sur l’ambiance à travers toutes les régions du pays seront diffusés jusqu’à minuit.»

Pour ce qui est de la Chaîne II, le rédacteur en chef adjoint chargé des sports, Aït Gherbi Mohamed, annonce une série d’interventions durant la journée. «Les rendez-vous sportifs habituels seront maintenus, exclusivement consacrés au match, avec des interviews des deux coachs et des joueurs. On aura ensuite des interventions chaque heure et lors des JP, en direct, pour décrire l’ambiance dans et autour du stade. La prise d’antenne pour le match se fera à 17h avec un plateau composé de plusieurs entraîneurs. On aura même un direct de quatre wilayas pour décrire l’ambiance avant et après le match.»

Pour El Bahdja, le responsable sportif, Kamel Mehdi, fait part d’un programme assez chargé : «On attaquera la diffusion à 16h avec un débat en présence de plusieurs ancien joueurs et techniciens. On diffusera des portraits des joueurs des deux sélections. On couvrira, comme d’habitude, le match sur nos ondes. Après la rencontre, on aura un autre plateau au studio avec des reportages d’ambiance à travers les quartiers de la capitale.» Un programme chargé et riche, à la hauteur de cet évènement, que les médias lourds ont concocté pour permettre aux millions d’Algériens qui n’ont pas la possibilité de suivre le match au stade Tchaker, de ne rien rater de cette rencontre.

Categorie(s): sports

Auteur(s): Tarek Aït Sellamet

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..