De l’eau trouble dans les robinets à Mila : La station de Aïn Tin manque de produits de traitement

Elwatan; le Mardi 14 Octobre 2014
89662


L’affaire de l’eau trouble, que nous avons rapportée dans notre édition de dimanche est loin d’être une plaisanterie de mauvais goût et moins encore un canular de presse, mais bel et bien une vérité. L’eau qui coule depuis plus d’une semaine des robinets, tant dans la ville de Mila que dans les communes du nord alimentées depuis la station de traitement de Aïn Tin, est d’une couleur, d’une odeur et d’une saveur qui ne sont aucunement celles du précieux liquide qui a toujours coulé des robinets de la région.

Et pour cause, le traitement de l’eau au niveau de la méga station d’Ain Tin, qui alimente, via le couloir N°1, une douzaine de communes, ne se fait plus correctement, en raison d’un problème de produits de traitement. En effet, selon une source sûre, ladite station est en rupture de stock de sulfate d’alumine, un produit chimique utilisé en association avec d’autres substances dans le traitement de l’eau. Notre source affirme que la station manque de sulfate d’alumine, ce qui a donné à l’eau distribuée aux consommateurs ces derniers jours des qualités physico chimiques étranges.

Notre interlocuteur précise que l’unité ADE de Mila, qui gère ladite station, a conclu, au mois d’août dernier, pour un milliard de centimes, un marché avec un fournisseur local pour l’acquisition de 800 tonnes de ce produit, mais, deux mois après, et pour des raisons encore inconnues, la concrétisation de ladite transaction continue de traîner en longueur.

Cela a poussé, ajoute-t-on, l’unité locale de l’ADE à se faire prêter une quantité de 40 tonnes de sulfate d’alumine à l’unité de la wilaya de Jijel, affaire de parer au plus urgent, mais le produit emprunté s’est épuisé, semble-t-il, bien avant l’arrivée de la commande passée avec le fournisseur local. Aux dernières nouvelles, le directeur de l’ADE de Mila a décidé de transférer le dossier de ce marché de sulfate d’alumine à la direction générale de l’Algérienne des Eaux à Alger pour qu’elle lui trouve une solution… Affaire à suivre.

Categorie(s): actu est

Auteur(s): B. K.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..