Décharge d’Ouled Fayet saturée : la fermeture sera-t-elle pour fin décembre ?

Elwatan; le Jeudi 27 Decembre 2012
73151


La décharge d’Ouled Fayet sera fermée «progressivement d’ici à la fin de l’année», a annoncé le ministre de l’Aménagement du territoire, de l’Environnement et de la Ville, Amara Benyounès. Un Centre d’enfouissement technique (CET) devrait être ouvert à la même date à Hamici, (Magtaâ Kheïra) à Sidi Abdallah. Les résidants des localités limitrophes, principalement ceux de Baba Hassen, craignent que la promesse faite (fin de l’année 2012 ou début janvier 2013) par le ministre de l’Environnement et son directeur de wilaya ne soit pas respectée. Ce délai devrait être allègrement dépassé. Le dernier casier de la décharge, déjà saturé, continue de recevoir des camions et autres bennes tasseuses d’entreprises, telles que Netcom.«Il y a des jours où l’air est tellement saturé que l’on se dit que c’en est fini de nous.

Un brouillard épais se forme toute la matinée. Toutes les communes de la périphérie, plus particulièrement Baba Hassen et Ouled Fayet, souffrent des odeurs et autres émanations.Les maladies respiratoires et les allergies sont le lot des habitants. La décharge a fait la fortune des allergologues et des ORL. Sa fermeture ne se fera pas de sitôt. Il y a eu le précédent de la décharge de Oued Smar, qui n’a pas été fermée à la date avancée par Rahmani, l’ancien ministre de l’Environnement.

L’aménagement de la décharge n’a été entamé que vers la fin d’octobre 2009», estime une résidante du site AADL de Baba Hassen.
La population locale, excédée par l’indifférence des autorités locales et de la wilaya, a réclamé avec insistance la fermeture et la réhabilitation de la décharge qui s’étend sur une superficie de 95 ha. L’autoroute de Ben Aknoun a été fermée par des résidants qui ont investi les réseaux sociaux. La justice a aussi été impliquée par les résidants. La population a eu gain de cause : le Conseil d’Etat a exigé la fermeture de la décharge en 2007.

Depuis, c’est la croix et la bannière : les autorités, qui n’ont pas ouvert d’autres CET, ont refusé d’appliquer la décision de justice malgré les risques sur la santé publique. L’avancement des travaux du CET de la nouvelle ville de Sidi Abdallah a facilité la fermeture de la décharge d’Ouled Fayet. Le groupe Amenhyd, spécialisé dans la gestion des déchets, aurait été installé et entamerait des travaux de fermeture et de réhabilitation au début du premier trimestre de l’année 2013.

Le coût des travaux est estimé à plus d’un milliard de dinars. Le Centre d’enfouissement technique de Hamici (Sidi Abdallah), où seront désormais dirigés les camions de Netcom et des APC, totalise une surface de 100 ha environ et une capacité de prise en charge de 10 millions de tonnes de déchets solides ménagers, répartis dans 7 casiers. La livraison de ce projet confié à Amenhyd est prévue pour fin 2012.

Categorie(s): alger

Auteur(s): Nadir Iddir

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..