Dépistage du cancer du sein : Deux opérations-pilotes réalisées avec succès

Elwatan; le Mercredi 15 Octobre 2014
1


Une tendance qui risque d’augmenter si rien n’est fait. Les spécialistes plaident pour le dépistage précoce qui permet de réduire entre 12 à 15% la mortalité. L’expérience menée par l’association El Amel du CPMC, une opération-pilote pour le dépistage de masse à l’aide d’un mammobile, soutenue par Algérie Télécom dans la wilaya de Biskra, dont les résultats ont été présentés hier à l’occasion de la journée de formation sur le dépistage du cancer du sein organisée en collaboration avec la Société algérienne de sénologie, est exemplaire. Cette opération a concerné 3000 femmes, qui ont répondu à l’invitation au dépistage soit un taux de participation de 76%, et 38 cas de cancers du sein ont été dépistés.

«Ces femmes ont été prises en charge sur place dans l’unité de Biskra en collaboration avec l’équipe de sénologie du CPMC. Ce dépistage a été réalisé par des spécialistes qualifiés formés spécialement pour le dépistage. Une équipe constituée de sénologues, oncologues radiologues, chirurgiens, anatomistes pathologistes du CPMC, de l’hôpital Mustapha Pacha et de celui de Rouïba, a été mobilisée et a réalisé avec succès cette initiative», a souligné le professeur Mahfouf, chef de service d’oncologie à l’hôpital de Rouïba et membre du comité scientifique. Il revient également sur le succès de l’opération similaire entamée en entreprise auprès des travailleuses d’Algérie Télécom.

Cette deuxième opération a touché 10 100 femmes réparties sur 7 wilayas et 800 d’entres elles ont été dépistées, soit un taux de participation de 73%, et seulement 6 cas de cancers ont été détectés. L’opération sera reconduite dans dix centres de l’entreprise répartis sur le territoire national. La secrétaire générale de l’association El Amel, Mme Kettab se félicite du succès de ces deux opérations qui «montrent bien que le dépistage de masse est aujourd’hui possible en Algérie. Notre objectif est d’initier cette culture sanitaire et d’amener plus de femmes à se faire dépister. Nous espérons voir d’autres mammobiles arriver dans nos villes et villages. Si aujourd’hui nous lançons cette opération avec un partenaire très réceptif et conscient des enjeux de bonne santé de ses employés, nous espérons que ceci sera un exemple que suivront demain d’autres entreprises publiques ou privées».

De son côté le président directeur général d’Algérie Télécom, Azouaou Mehmel, revient sur l’intérêt public d’une telle opération et réitère son engagement à lutter aux côtés de l’association El Amel contre le cancer du sein. «Nous avons financé le mammobile pour justement accéder aux zones enclavées et permettre aux femmes de se faire dépister. Il a également servi à dépister les employées d’Algérie Télécom.» M. Mehmel promet de continuer à soutenir l’association El Amel dans son initiative et de «contribuer selon nos moyens pour aider à réduire ce problème de santé publique et à éviter cette maladie grave à de nombreuses femmes».

De plus, un centre d’écoute SOS cancer du sein hébergé par Algérie Télécom sera opérationnel d’ici à la fin du mois d’octobre, a annoncé Mme Kettab. Un numéro vert sera disponible et les citoyens qui désirent appeler seront orientés et des explications sur toutes les questions liées au cancer du sein seront fournies par des opérateurs formés à cet effet.
 

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Djamila Kourta

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..