Derrière les nuages, la fumée

Elwatan; le Mercredi 7 Octobre 2015
1


L’avantage certain du départ du général Toufik est que tout le monde se met à parler en même temps, ce qui, malgré la confusion engendrée, permet un peu de comprendre ce qui se passe. En résumé et il y a longtemps, un général de l’armée française décide de supprimer le mois d’octobre du calendrier, ce qui provoque des émeutes du temps, en Algérie et dans le Printemps arabe. La facture d’importation explose alors et un Président est investi des pays du Golfe pour équilibrer la balance des paiements.

Mais ne pouvant rouler, il ne voit pas que Haddad place du mauvais goudron sur les routes et c’est ainsi que Rebrab tombe dans un trou du fonds de régulation. Hyperglycémique, il se relève très vite et met de l’huile, ce qui fait glisser le ministre de l’Economie, fils d’un grand moudjahid de la guerre de Troie.

C’en est trop, le Président tombe malade, se fait greffer le cœur de Zidane, annexe le Val-de-Grâce par les Accords d’Evian et fait construire en Algérie des prisons chinoises si grandes qu’il faut bien mettre des gens dedans. Il commence par le général Hassan Terro, accusé d’avoir attaqué Tiguentourine pour détruire des bouteilles de gaz appartenant à Chakib Khelil. Puis le général Benhadid qui, après un entretien avec le frère du Président, devenu entre-temps ministre de la Justice, conclut à la démence.

C’est là où Madani Mezrag, libéré par le Président, arrive et menace le même Président, annonçant clairement : «Il va entendre ce qu’il n’a jamais entendu.» Sauf que le Président n’entend plus et parle très peu, c’est Saadani qui écoute à sa place et engage un garde du corps, Tliba, pour surveiller ses appartements à Paris, avec interdiction d’accès au frigo. La suite ? Elle est dans la nouvelle Constitution, qui prévoit d’accorder le poste de vice-Président aux 40 millions d’Algérien(ne)s. Ainsi, tout le monde sera au pouvoir, pourra dire et faire
ce qu’il veut.

Categorie(s): point zéro

Auteur(s): Chawki Amari

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..