Des lasers pour fabriquer des nuages : Faire la pluie et le beau temps

Elwatan; le Mercredi 12 Mai 2010
49255

A Pékin, il existe un bureau pour la modification du climat qui planifie
et supervise ces opérations.
Des scientifiques ont réussi à obtenir de l'eau à partir de l'air, aussi bien en intérieur qu'en extérieur, à l'aide de rayons laser.
«C'est la première fois qu'un laser est utilisé pour condenser de l'eau, que ce soit en laboratoire ou dans l'atmosphère», affirme Jérôme Kasparian de l'université de Genève, coauteur de l'étude parue le 2 mai dans Nature Photonics. En envoyant des rayons infrarouges laser de haute intensité dans une chambre à brouillard, les scientifiques ont obtenu des petites gouttes de 80 micromètres de diamètre, visibles à l'œil nu.
Des expériences en plein air ont également obtenu des résultats probants. Seul problème : si Kasparian a réussi à créer des nuages de pluie, nul ne sait s'il sera capable de les faire pleuvoir à la demande. «Bien que la technique ait peu de chance de devenir un faiseur de pluie dans le futur proche, elle pourrait montrer la voie à des formes plus écologiques de manipulation des nuages», écrit le site Wired.

Les scientifiques spécialistes de l'atmosphère essaient de fabriquer des nuages artificiels depuis les années 1940. La méthode la plus répandue aujourd'hui est l'envoi de bâtonnets d'iodure d'argent dans les nuages pour condenser des gouttes de pluie. A Pékin, il existe même un bureau pour la modification du climat qui planifie et supervise ces opérations. Ces activités furent révélées au grand jour lors des JO de Pékin en 2008, quand le gouvernement avait commissionné le Bureau de modification météorologique pour faire en sorte que les Jeux olympiques soient épargnés par la pluie. Mais la Chine est peu soucieuse des conséquences environnementales : entre 1995 et 2003, l'ensemencement des nuages a occasionné 210 km3 de pluie supplémentaires sur l'ensemble de la Chine, mais on ne dit pas au détriment de quelle région ou pays voisins ce genre de performance a été réalisé.

Kasparian pense que les lasers peuvent être une manière plus fiable et plus écologique de faire des nuages : «Si on peut faire germer des nuages et avoir un contrôle dessus, ou au moins une modulation de la météo, les implications sont énormes pour l'agriculture, beaucoup d'autres secteurs économiques, de nombreux aspects de la vie humaine», affirme-t-il.
Faire la pluie et le beau temps n'est que la dernière d'une longue liste de fonctionnalités trouvées pour les rayons lasers. Des chercheurs ont récemment mis au point des lasers vomitifs pour repousser les pirates maritimes, tandis que les rayons sont également étudiés pour lutter contre le paludisme en exterminant les moustiques porteurs de la maladie.

Categorie(s): epoque

Auteur(s):

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..