Des mesures pour endiguer le phénomène de la dégradation des routes

Elwatan; le Mardi 25 Decembre 2012
1


Il a préconisé, à ce propos, la création de centres de pesage, en particulier  dans les stations de concassage (carrières) et les sablières, ainsi que davantage  de fermeté de la part des services de police et de gendarmerie nationale en  charge de la sécurité routière.         

Au cours de la présentation dÆun exposé sur les projets de son secteur, sur le chantier de réhabilitation de la route nationale (RN) n° 60 entre Sidi-Aïssa et Beni Ilmène sur 30 km, le ministre a ajouté que les prochaines études techniques  préalables à la construction de routes devront impérativement se conformer aux  standards internationaux.         

Il a également appelé les responsables locaux de son secteur à une "coordination  maximale" avec leurs collègues des wilayas voisines de Bouira et de Bordj Bou Arreridj pour la prise en charge de l'ensemble du tracé de la RN 60.         

Lors de la présentation d'un projet portant sur la réalisation d'un évitement de la ville de Sidi-Aïssa, M. Ghoul a également insisté sur la fiabilité  de lÆétude de ce projet doté d'une autorisation-programme de 1,450 milliard  de dinars, et sur la prise en compte de lÆextension de cette agglomération,  afin "d'éviter de créer, comme cela s'est vu ailleurs, un +nouveau boulevard+  dans la ville".         

Sur le site du projet de réhabilitation de la RN 8 (Ain Lahdjel-Sidi-Aïssa sur 16 km), le ministre a mis en relief la nécessité de restructurer les projets  afin d'affecter les montants non utilisés à d'autres actions nécessitant un  complément de financement.        

  Evoquant les routes nationales traversant des agglomérations, dont le  traitement doit s'effectuer à l'intérieur des limites des circonscriptions urbaines, M. Ghoul a fait état de la disponibilité de son département à les prendre en  charge, mais dans le cadre d'une action concertée avec les autres secteurs,  notamment avec l'Hydraulique, en raison de la présence de conduites (assainissement  et eau potable) et autres avaloirs des eaux pluviales.         

Le ministre des Travaux publics devait inspecter dans l'après-midi plusieurs autres projets relevant de son département, portant notamment sur la réhabilitation  des RN 40, 46, 60 et 70, avant de s'enquérir de l'étude technique préalable à la réalisation d'une trémie dans la ville de M'sila.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): APS

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..