Dix morts dans une tuerie aux USA : La colère du président Obama

Elwatan; le Samedi 3 Octobre 2015
1


Jeudi soir, une veillée aux chandelles à Roseburg (nord-ouest du pays) a rassemblé des dizaines de personnes venues prier, souvent en larmes, au-dessus de bougies, certaines formant les initiales UCC de l’Umpqua Community College. Enfants, adolescents, couples ou personnes âgées priaient, pleuraient, déposaient fleurs et mots d’hommage aux victimes. Le périmètre du campus, fermé jusqu’à lundi, était toujours scellé par la police jusque tard dans la nuit. «Pour l’instant, nous pouvons confirmer 10 morts» et sept blessés, dont certains graves, a déclaré le shérif du comté local John Hanlin.

Le tireur est mort après «un échange de coups de feu» avec les forces de l’ordre, a-t-il ajouté. La police, qui n’a pas encore révélé le nom des victimes, fera son prochain point d’information vendredi à 10h (17h GMT) et l’hôpital de la ville, le Mercy Medical Center, à 6h. Selon des sources citées par CBS News, «quatre armes — plusieurs pistolets et un fusil — ont été retrouvées sur les lieux de la fusillade».

«Nos pensées et nos prières ne sont pas suffisantes», a lancé le président Obama, le visage fermé, en colère, appelant une nouvelle fois le Congrès à légiférer pour mieux encadrer l’utilisation des armes à feu. «C’est devenu une chose banale», a-t-il déploré, «nous sommes devenus insensibles à cela. Il ne doit pas être aussi facile que cela pour quelqu’un qui veut infliger du mal aux autres de mettre la main sur un fusil». «A chaque fois qu’un drame comme celui-ci se produira, je le répéterai (...).»

Categorie(s): international

Auteur(s): AFP

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..