Douéra : Marchés informels éradiqués

Elwatan; le Lundi 17 Mai 2010
1

La plupart des marchés informels de la commune de Douéra ont été éradiqués. Les autorités locales ont procédé au nettoyage des points noirs après l’ouverture d’un marché de proximité il y a plusieurs semaines.
La décision de l’assemblée populaire communale (APC) a mis fin à plusieurs mois d’anarchie et de saletés dans différents endroits de la commune, notamment au niveau des routes et places principales. En fait, sur la rue Zitouna, à proximité du CEM des frères Mahdi, ou sur la place mitoyenne à l’école Ahmed Hannachi, sur la rue Douadi Hana, les marchés illégaux, installés par de jeunes chômeurs, ont été supprimés, a-t-on constaté. Même le marché anarchique de fruits et légumes, situé à côté de la station urbaine, a été éradiqué.

Mais les traces de ce lieu de négoce restent toujours visibles et continuent d’agresser le regard des passagers, et ce, à cause des immondices et détritus qui restent toujours abandonnés sur place. Cependant, force est de relever que le plus grand défi auquel sont confrontés les responsables de la commune est celui d’interdire la réoccupation des routes et lieux publics par les commerçants à la sauvette. D’ailleurs, ces derniers ont exprimé leur colère de ne pas avoir bénéficié de locaux ou étals dans la nouvelle infrastructure, allant jusqu’à menacer de fermer le siège de l’APC. Les commerçants mécontents, tous originaires de Douéra, ont exigé une solution à leur cas d’autant que cette activité est leur seul gagne-pain, en l’absence de lieux de travail stables.

Categorie(s): alger

Auteur(s): Djamel G.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..