Du cinéma dans les lycées à Batna : Une tentative et des perspectives

Elwatan; le Mardi 14 Octobre 2014
1


D’abord, en présence de Hassan kechache, l’acteur principal, il n’y a eu que quelques extraits du film, ce qui dénature d’emblée son message et aussi l’évènement en soi. En effet, au lieu d’une projection débat autour de l’Histoire et du film, cela s’est transformé en une sorte de présentation de star. Certes, l’interprète de Mostefa Benboulaïd, avec une certaine aisance, était à l’écoute des quelques 200 élèves présents, en répondant à toutes leurs questions.

Il a aussi centré son discours de clôture, pour le moins pédagogique, sur la nécessité d’acquérir un bagage scientifique comme background à toute activité que l’élève choisira dans sa vie future. Néanmoins, il n’y a pas eu de débat, ni sur le film, ni sur l’Histoire. Simplement un jeu de question réponses autour de Hassan Kechache, l’acteur.

En outre, le jour de l’organisation de l’évènement a été clairement mal choisi. Cela a eu lieu un Lundi à 10h du matin, parallèlement aux cours. «On nous a dit qu’on était libre de quitter la classe et d’assister à cette projection et c’est ce qu’on a fait», nous a déclaré un des élèves présents. Nabil Achi, président de l’association des parents d’élèves explique qu’un programme pour promouvoir ce type d’activités au sein des lycées a été mis en place mais qu’il ne serait pas encore bien défini !

«On compte organiser des évènements au gré des occasions religieuse et nationale. On aimerait que ça soit mensuel et pourquoi pas hebdomadaire, mais on a besoin pour cela d’encouragements. Il y avait auparavant à Batna la culture des salles de cinémas. C’est à ça que nous voulons revenir», a-t-il dit.

Categorie(s): batna

Auteur(s): Sami Methni

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..