El Bayadh : La colère des jeunes chômeurs

Elwatan; le Jeudi 13 Mai 2010
1

Le calvaire vécu, depuis plus d’un mois, par les jeunes chômeurs diplômés en quête d’une éventuelle inscription sur la liste des bénéficiaires du filet social fait de plus en plus de mécontents.
Ces milliers de jeunes, agglutinés devant le siège de l’annexe de l’ADS, située dans le quartier «Sidi Yahya», nous ont déclaré que leur patience a été mise à rude épreuve et qu’ils menacent de descendre dans la rue pour exprimer leur ras-le-bol. Ils sont plus de 1000 jeunes entre filles et garçons à se pointer, dès le premier chant du coq, devant cette annexe pour arracher l’un des 150 postes de travail proposés dans le cadre du filet social. «Nous avons voulu en savoir plus auprès d’une responsable de la DAS, mais peine perdue. Une fin de non-recevoir catégorique nous a été opposée. La presse est déclarée persona non grata dans les couloirs de cette direction livrée aux quatre vents. Les plus chanceux de ces jeunes, qui plient sous le poids des pièces et documents à fournir», apprend-on auprès de ces jeunes. Pour tous ces milliers de jeunes chômeurs, usés par une éternelle attente et désabusés par des promesses qui leur font voir monts et merveilles, le filet social n’est qu’un leurre.

Categorie(s): actu régions

Auteur(s): Hadj Mostefaoui

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..