Élection présidentielle du 9 avril 2009 : Six candidats pour un fauteuil

Elwatan; le Mardi 3 Mars 2009
30144

Tout compte fait, la prochaine présidentielle alignera 6 candidats sur les 13 qui ont déposé leur dossier de candidature le 23 février dernier au Conseil constitutionnel.
R. N.
Ces résultats ont été rendu publics hier soir, à l’ouverture du JT de 20 heures. Dans une déclaration à la télévision nationale, le président du Conseil constitutionnel, Boualem Bessaih, a précisé que les délibérations de cette institution ont abouti à la liste suivante : Abdelaziz Bouteflika, Moussa Touati, Louisa Hanoune, Fawzi Rebaïne, Mohamed Saïd et Djahid Younsi. Ainsi, 7 postulants à la candidature ont été éliminés de la course à la magistrature suprême parce qu’ils n’ont pu réunir, pour certains d’entre eux en tout cas, le minimum des conditions recquises, ainsi que l’a exprimé en direct, hier, le président du Conseil constitutionnel.

Cette liste a été arrêtée conformément à la Constitution, à la loi organique relative au régime électoral et au règlement intérieur du Conseil constitutionnel et après examen des 13 dossiers déposés par les candidats auprès du Conseil, exposé de ses rapporteurs, confirmation de la validité des candidatures et délibération des membres du Conseil, selon M. Bessaih.
Ainsi, 5 candidats affronteront le président candidat Bouteflika, qui se lance pour un troisième mandat. Il s'agit de Louisa Hanoune (Parti des travailleurs), Moussa Touati (président du FNA), Ali Fawzi Rebaïne (président de AHD 54), Belaïd Mohand Oussaïd dit Mohamed Saïd (PLJ), Mohamed Djahid Younsi (mouvement El Islah). La campagne électorale durera moins de trois semaines, entre le 19 mars et le 7 avril.

Le président sortant A. Bouteflika, 71 ans, se représente en «indépendant» pour un troisième mandat après avoir été élu en 1999, puis réélu en 2004 avec 84,99% des suffrages. Louisa Hanoune, 55 ans, secrétaire générale du Parti des travailleurs (PT, trotskiste), est la seule femme candidate. Elle a déjà participé à l'élection de 2004 où elle avait obtenu 1% des suffrages. Son parti compte 26 députés à l'APN.

Fawzi Rebaïne (54 ans), candidat en 2004 (0,63% des voix), est à la tête du AHD 54 représenté par 2 députés à la Chambre basse.
Mohamed Saïd, de son vrai nom Belaïd Mohand Oussaïd, a créé le Parti liberté et justice (PJL) qui n'a pas encore été agréé par les autorités. Il se porte candidat à la présidentielle pour la première fois. Mohamed Djahid Younsi, lui, dirige le mouvement El Islah dont il a pris les rênes après avoir évincé son ancien chef et fondateur, l'islamiste radical Abdallah Djaballah. Le sixième candidat est Moussa Touati, dont la candidature n'avait pas été retenue en 2004 ; il préside le Front national algérien (FNA).

Categorie(s): actualité

Auteur(s): R. N.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..