En bref

Elwatan; le Mercredi 26 Decembre 2012
1


-Egypte : le projet de Constitution défendu par les islamistes au pouvoir en Egypte a été approuvé par 63,8% des votants, au terme d’un référendum qui s’est déroulé en pleine crise politique, a annoncé hier la commission électorale. Le taux de participation a été de 32,9%, a précisé Samir Aboul Maati, le président de la commission, lors d’une conférence de presse.
Une fois la Constitution ratifiée, le Sénat, dominé par les islamistes, récupèrera le pouvoir législatif jusqu’à l’élection d’une nouvelle Assemblée (Chambre des députés). L’ancienne, où les islamistes étaient aussi majoritaires, avait été dissoute en juin. Des élections législatives doivent se tenir dans les deux mois suivant l’adoption de la Constitution. Le président Morsi a, dans ce contexte, signé lundi un décret convoquant pour mercredi une réunion du Sénat, a rapporté l’agence de presse égyptienne Mena. Pour les islamistes, l’adoption du texte doterait le pays d’un cadre institutionnel stable après la transition tumultueuse qui a suivi la chute de Hosni Moubarak, en février 2011. L’opposition laïque, de gauche et libérale, dénonce de son côté un texte adopté par une commission dominée par les islamistes, qui ouvre selon elle la voie à des interprétations rigoristes de l’islam et offre peu de garanties pour certaines libertés.

-Israël : le Premier ministre israélien de droite Benjamin Netanyahu, largement en tête des sondages à moins d’un mois des élections législatives du 22 janvier, devait lancer hier soir la campagne aux côtés de son ancien ministre des Affaires étrangères, Avigdor Lieberman. Malgré sa démission suite à son inculpation pour abus de confiance, M. Lieberman, qui est toujours le n°2 de la liste commune aux deux partis, Likoud et Israël Beiteinou, doit prononcer un discours après celui du Premier ministre Netanyahu au Palais des nations à Jérusalem. Selon les derniers sondages, le bloc Likoud-Israël Beiteinou est crédité de 35 députés sur 120, affichant une baisse de quatre mandats par rapport à la semaine précédente. Mais M. Netanyahu n’aurait pas de soucis à former à nouveau un gouvernement étant assuré d’une coalition d’au moins 67 sièges au prochain Parlement.

-Bahreïn : les autorités bahreïnies ont annoncé hier l’arrestation d’un policier qu’une vidéo montre en train de «gifler» un habitant d’un village chiite, un abus dénoncé par l’opposition. Un policier, qui a «giflé un citoyen» le 23 décembre à Aali, un village chiite près de Manama, a été «arrêté et déféré à la justice», a déclaré un responsable du ministère de l’Intérieur, en citant la vidéo mise en ligne sur les réseaux sociaux. «Ces agissements sont inacceptables de la part d’un policier et une enquête a été ouverte», a ajouté le responsable, dont les propos sont rapportés dans un communiqué de l’Autorité en charge des médias. L’arrestation du policier témoigne du souci du gouvernement de poursuivre «tous ceux qui violent les droits de l’homme», a indique l’Autorité. Le principal groupe de l’opposition chiite, Al Wefaq, a indiqué que le policier «a giflé le citoyen et l’a insulté». Face à un tel «incident qui se répète» à Bahreïn, théâtre de troubles depuis près de deux ans, «les citoyens s’attachent à leurs légitimes revendications (...) de réformes démocratiques», a affirmé le Wefaq. Bahreïn est secoué depuis début 2011 par un mouvement de contestation, animé par des chiites, majoritaires dans le pays, qui réclament une monarchie constitutionnelle avec un Premier ministre issu de la majorité parlementaire.

Maroc : les autorités du Maroc ont affirmé hier avoir démantelé une nouvelle «cellule» de recrutement pour Al Qaîda au Maghreb islamique (AQMI), dans la région de Fès (centre), un mois après avoir annoncé celui d’un réseau formant de jeunes djihadistes pour aller combattre au Sahel. «Les services de la Brigade nationale de la police judiciaire, en coordination avec la Direction générale de surveillance du territoire national, ont démantelé une cellule de six éléments, originaires de la ville de Fès», selon un communiqué du ministère de l’Intérieur, cité par l’agence MAP. Cette cellule avait pour objectif «l’enrôlement et (le) recrutement de jeunes Marocains imprégnés de la pensée djihadiste afin de les envoyer aux camps d’Al Qaîda au Maghreb islamique en Algérie», est-il précisé. Parmi les personnes interpellées figure «un ancien détenu dans le cadre de la loi antiterroriste», qui avait été « extradé d’Algérie en 2005 après sa tentative de rejoindre les camps de l’ex-Groupe salafiste pour la prédication et le combat» (GSPC, actuel AQMI), d’après le communiqué.

Palestine : les autorités d’occupation israéliennes ont approuvé la construction de 1240 logements dans un quartier à El Qods-Est occupée, ont rapporté hier les médias. Selon les médias et l’ONG anticolonisation la Paix Maintenant, le ministère israélien de l’Intérieur a approuvé la construction de 1240 logements dans un quartier de colonisation à El Qods-Est. Le gouvernement de droite israélien de Benjamin Netanyahu multiplie les annonces de nouveaux plans de colonisation en Cisjordanie et à El Qods occupées, malgré les condamnations internationales. La communauté internationale ne reconnaît pas l’annexion en 1967 de la partie orientale d’El Qods, et considère toutes les colonies juives comme illégales au regard du droit international. Le président palestinien Mahmoud Abbas a, rappelle-t-on, visité lundi la ville sainte cisjordanienne de Beit Lehem pour participer aux célébrations de Noël. «Nous sommes venus ici aujourd’hui avec de nouveaux habits après la mise à niveau de notre statut à l’ONU», a dit M. Abbas. Il a souligné qu’il souhaitait toujours reprendre les négociations de paix avec Israël une fois que ce pays aura cessé de construire des logements en Cisjordanie et à El Qods.  

Soudan : deux journalistes érythréens de l’opposition seraient détenus depuis lundi à Khartoum par les services de renseignement soudanais, a annoncé hier une source de l’opposition érythréenne. Le journaliste Abdalal Mahmoud du Centre des services des médias (www.adoulis.com) et son collègue Haroun Adam, un collaborateur de ce même site basé à l’étranger, sont détenus depuis lundi, selon une source de l’opposition érythréenne installée à Khartoum, qui s’exprimait sous le couvert de l’anonymat. Des agents des services de renseignement soudanais ont téléphoné aux deux journalistes les convoquant lundi à leurs bureaux, mais aucun des deux journalistes n’est rentré depuis et leurs téléphones sont éteints, a précisé la source. Plusieurs groupes de l’opposition érythréenne sont en exil au Soudan voisin. L’Erythrée occupe le dernier et 179e rang du classement mondial de la liberté de la presse 2011-2012, publié par l’organisation de défense des journalistes Reporter sans frontières (RSF). Le Soudan occupe la 170e place de ce classement.

Yémen : dix éléments tribaux et sept soldats ont été tués hier dans des combats opposant l’armée à des tribus dans la région de Marib, à l’est de Sanaa, ont annoncé des sources tribales. Ces combats ont éclaté lors d’une opération militaire contre des hommes armés de tribus de la région, accusés par les autorités d’être responsables des sabotages répétés du principal oléoduc du pays, selon les mêmes sources. L’opération, la première de cette ampleur, se déroule à Wadi Habab, une zone située à
140 km à l’est de la capitale Sanaa, a précisé une source tribale, affirmant que l’armée «utilise toutes sortes d’armes et a recours à l’aviation». Les combattants tribaux utilisent pour leur part des armes légères et des roquettes antichar de type RPG, selon la même source. «La campagne vise Saleh Ben Hussein Dammaj dont les hommes ont saboté à plusieurs reprises l’oléoduc passant par leur territoire», a déclaré une autre source tribale. Saleh Ben Hussein Dammaj se livre à ces sabotages pour pousser les autorités à répondre à sa demande de compensation de 100 millions de riyals (480 000 dollars) pour un terrain qui lui aurait été confisqué à Sanaa, a expliqué cette source.

Categorie(s): international

Auteur(s):

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..