En bref…

Elwatan; le Vendredi 2 Octobre 2015
1


- Levée du drapeau palestinien à l’ONU: Bouteflika félicite Mahmoud Abbas

Le ministre d’Etat, ministre des Affaire étrangères et de la Coopération internationale, Ramtane Lamamra, a présenté au président palestinien, Mahmoud Abbas, les félicitations les «plus chaleureuses» ainsi que les «salutations fraternelles» du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, à l’occasion de la cérémonie de levée du drapeau de l’Etat de Palestine au fronton du siège des Nations unies. Cette cérémonie «marque l’aboutissement de l’initiative historique que le président Bouteflika avait prise en 1974 en sa qualité de président de l’Assemblée générale de l’ONU, d’inviter le président Yasser Arafat à la tribune des Nations unies», a indiqué hier un communiqué du ministère des Affaires étrangères (MAE).

«Cette décision avait permis, depuis lors, et par étapes successives, la participation des représentants de la Palestine, de l’OLP, puis de l’Autorité palestinienne, dans tous les débats au sein des Nations unies et de la plupart des institutions spécialisées», souligne la même source. «L’Algérie qui est restée depuis cette date parmi les plus fidèles soutiens à la cause palestinienne, continuera d’œuvrer à l’admission pleine et entière de la Palestine en tant qu’Etat membre de plein droit de l’Organisation des Nations unies», conclut le MAE. La cérémonie de levée du drapeau palestinien au fronton du siège de l’organisation onusienne a été marquée, mercredi, par la participation d’un très grand nombre de chefs d’Etat et de gouvernement aux côtés du secrétaire général de l’ONU et du président de l’Assemblée général de l’ONU, rappelle le MAE.

- Arcelor Mittal : propositions pour mettre fin à la grève des travailleurs

La direction générale d’Arcelor Mittal Pipes and Tubes Algeria (Ampta) de Annaba a présenté quatre propositions pour régler le conflit avec ses travailleurs en grève depuis avril dernier, selon un communiqué de cette entreprise. Les propositions portent sur la suspension de la grève et la reprise du travail par tous les employés et l’acceptation d’une trêve sociale de 12 mois pour permettre la reprise de l’ensemble des activités de l’Ampta.

Elles incluent également la récupération des jours de grève dans le cadre d’un plan de production, l’engagement de réintégrer les représentants des travailleurs licenciés, à condition qu’ils acceptent des postes en dehors de l’Ampta, selon le communiqué. Selon les responsables et des travailleurs de l’entreprise, c’est ce dernier qui continue de constituer la pierre d’achoppement qui reste, néanmoins, l’objet de discussions entre les deux parties, la reprise du travail étant tributaire d’un accord sur cette question.

L’Ampta emploie plus de 300 travailleurs, en grève depuis près de six mois, pour réclamer l’augmentation de certaines primes. Les autorités judiciaires avaient statué en déclarant l’illégitimité de la grève et des représentants des travailleurs ont été licenciés pour «comportements incitateurs». Le conflit avait connu, en août dernier, une escalade, lorsque les travailleurs avaient fermé pendant 48 heures tous les accès menant au complexe sidérurgique d’El Hadjar, empêchant tous les travailleurs de ce site industriel de rejoindre leurs postes de travail.

Sellal annonce de nouvelles cimenteries

Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a affirmé, hier à Alger, que de nouvelles cimenteries seraient réalisées dans plusieurs wilayas du pays en vue de répondre à la demande en ciment sur le marché national. «Pour couvrir une grande partie des besoins du marché national, il sera procédé, après finalisation des études, à la réalisation de nouvelles cimenteries relevant du Groupe industriel des ciments d’Algérie dans les wilayas de Béchar, d’Oum El Bouaghi et d’El Bayadh», a indiqué le Premier ministre en réponse à une question orale d’un membre du Conseil de la nation, lue en son nom par le ministre des Relations avec le Parlement, Tahar Khaoua.

La capacité de production de la cimenterie de Béchar s’élève à 1 million de tonnes/an, celle d’Oum El Bouaghi à 2 millions de tonnes/an tandis que celle d’El Bayadh est de 1 million de tonnes/an, outre le programme tracé pour relever les capacités de production du ciment au niveau des cimenteries de Chlef et de Aïn Kbira «qui permettront d’augmenter la production avec 4 millions de tonnes supplémentaires».

Tipasa : séisme de magnitude 3,6

Une secousse tellurique d’une magnitude de 3,6 degrés sur l’échelle ouverte de Richter a été enregistrée hier à 9h36 à Tipasa, selon le Centre de recherche en astronomie, astrophysique et géophysique (Craag) dans un communiqué. L’épicentre de la secousse a été localisé à 3 km au nord-est de Sidi Ghilès, dans la wilaya de Tipasa, précise la même source.

Près de 40 contrebandiers arrêtés et des produits de contrebande saisis

Près de 40 contrebandiers ont été arrêtés et différents produits destinés à la contrebande saisis, mercredi, dans l’ouest et le sud du  pays, a indiqué un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN). «Dans le cadre de la sécurisation des frontières et de la lutte contre la criminalité organisée, des éléments de la Gendarmerie nationale d’Oran (2e Région militaire) ont arrêté six narcotrafiquants, le 30 septembre 2015, et ont saisi six quintaux et quarante neuf kilogrammes de kif traité, huit véhicules et une somme d’argent s’élevant à 6 350 000 DA», précise la même source. Au niveau de la 6e Région militaire, des détachements relevant des secteurs opérationnels de Tamanrasset, de Bordj Badji Mokhtar et d’In Guezam ont arrêté 33 contrebandiers et saisi un camion, une quantité de 4000 litres de carburant, 10 détecteurs de métaux, deux marteaux piqueurs, 13 groupes électrogènes, des téléphones portables et d’autres objets, ajoute-t-on.

Bousculade de Mina : trois autres décès parmi nos hadjis

Trois autres décès ont été confirmés parmi les hadjis algériens suite à la bousculade survenue à Mina (près de La Mecque), portant  ainsi le nombre d’Algériens décédés lors de cet accident à 14, a indiqué hier le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué. «Le nombre de décès confirmés ce jour par les équipes algériennes sur place, en particulier la mission médicale, s’élève à trois morts, portant malheureusement le bilan à quatorze victimes», a affirmé la même source. Il s’agit de Azza Abdelkader, né le 1er janvier 1941 à Oran, Mechekak  Bendella, né le 8 juin 1952 à Relizane et Hamza Abdelbaki, né le 31 décembre  1978 à Djelfa. Par ailleurs, quatre personnes déclarées précédemment disparues ont été retrouvées vivantes, précise le communiqué. Il s’agit de Benaoum Hachemi, Boutabel M’hamed, Allegue Mustapha  et Bouteraa Mebarek. Le ministère informe, en outre, que 54 personnes n’ont toujours pas donné signe de vie.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): APS

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..