En bref…

Elwatan; le Samedi 3 Octobre 2015
1


- Deux morts sur la route à Sidi Bel Abbès

Deux accidents de la route survenus dans la nuit de jeudi au vendredi, dans les localités de Aïn Berd et Teloumi, ont fait 2 morts et 5 blessés, apprend-on de source hospitalière. A Aïn Berd, localité située à 25 km au nord de la ville de Sidi Bel Abbès, un bus de transport de voyageurs a percuté mortellement un motocycliste âgé de 19 ans, à la sortie du village d’Ouled Ali. Le conducteur du bus, blessé lors de cet accident, a été transféré à l’hôpital de Sidi Bel Abbès. Jeudi, vers 22h, un autre accident de la route a fait 1 mort et 4 blessés à Telmouni, à 8 km du chef-lieu de wilaya, sur la RN7 qui relie la localité de Sfisef à Sidi Bel Abbès. Une voiture de marque Peugeot 207, roulant à vive allure, a dévié de sa trajectoire et effectué plusieurs tonneaux. Une enquête a été diligentée par la gendarmerie.

- 38 blessés dans une collision à Mostaganem

Un accident de la circulation qui a fait 38 blessés dont 6 gravement atteints, a eu lieu, jeudi dernier en milieu de journée, au lieu-dit «Carrière», à mi-chemin entre les agglomérations de Bouguirat et Sirat, sur la RN 23. C’est une collision frontale entre deux minibus Toyota de transport de voyageurs assurant la desserte entre Bouguirat et Mostaganem. L’état de certains blessés a nécessité une évacuation vers l’établissement hospitalier de Kharrouba. Les autres blessés ont été pris en charge par les services de l’hôpital d’Achaacha. Une enquête est ouverte.

- Les habitants de Bahara réclament le gaz naturel

Les habitants de la localité de Bahara, dans la commune de Ouled Boughanem, située à 70 km à l’Est de Mostaganem, font part de la souffrance qu’ils endurent depuis des décennies, selon leurs propos. Certains d’entre eux vont plus loin et indiquent qu’ils vivent hors du temps en signalant qu’ils ont besoin d’être pris en charge par les élus locaux. Cette localité réclame le raccordement au gaz de ville pour se débarrasser des contraintes de la bouteille de gaz butane. Les revendicateurs insistent sur le fait qu’ils ont, à maintes reprises, alerté les autorités locales sur leurs conditions de vie difficiles.

Des promesses leur ont été données mais sans suite. Les représentants des citoyens mettent en évidence que du moment que leur chef-lieu de commune a bénéficié d’un projet de gaz de ville, il est possible que les îlots d’habitations éparpillés çà et là bénéficient eux aussi des bienfaits du gaz de ville surtout que des canalisations souterraines ne sont pas loin de leur localité. L’alimentation en gaz de ville de hameaux et d’îlots d’habitations situés dans des zones difficiles d’accès et des espaces reculés, progresse dans la région du Grand Dahra. Il est à signaler que les résidents de cette commune se sentant marginalisés continuent à se plaindre à qui de droit de cette absence de commodité si précieuse dans les foyers.

- Un individu incarcéré pour homicide volontaire à Achaâcha

Un jeune homme, auteur d’une homicide volontaire, a été incarcéré, hier, par le procureur de la République près le tribunal de Sidi Ali, selon le chargé de la cellule de communication près du groupement de la gendarmerie de la wilaya de Mostaganem. Les faits de cette affaire remontent en fin de semaine, lorsque une déclaration émanant des services des urgences médicales de l’hôpital de Sidi Ali a fait état d’une personne blessée par des coups de couteau et touchée à la vessie, indique la même source. Une enquête a été tout de suite diligentée par les éléments de la brigade de gendarmerie nationale de Achaâcha et l’auteur fut identifié et neutralisé, ajoute la même source.

- Des dealers arrêtés à Relizane

Apparemment, le phénomène de la délinquance ne cesse de prendre de l’ampleur et ce en dépit des déploiements des forces de sécurité. En effet, les sûretés urbaines de Zemmora, Mendès, Oued R’hiou et Sidi M’hamed Benali ont toutes présenté des dealers qu’ils ont arrêtés aux parquets respectifs pour détention et commercialisation de drogue et autres stupéfiants.  A Zemmora, trois individus ont été arrêtés en possession de 12 g de résine de cannabis et de 17 comprimés psychotropes. A Mendès, un dealer a été arrêté en possession de 11 g de kif traité. A Oued R’hiou, les éléments de la police judiciaire ont appréhendé un homme qui s’apprêtait à écouler 6 g de kif.                     
 

Categorie(s): actu ouest

Auteur(s):

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..