EN : Djebbour donne enfin signe de vie : Le groupe au complet dès aujourd’hui

Elwatan; le Lundi 17 Mai 2010
49362

La sélection nationale à Crans-Montana pourra entamer le stage sérieusement dès aujourd’hui, le groupe devant être au complet avec l’arrivée des derniers retardataires, même si le coach national, Rabah Saâdane, espérait disposer des services des 25 joueurs qu’il a sélectionnés pour ce premier stage de Suisse depuis hier soir.
Crans-Montana (Suisse).
De notre envoyé spécial  

Au nombre de 17 lors de la séance d’entraînement de samedi soir, la sélection nationale a vu hier l’arrivée de deux autres éléments, à savoir Yebda et Boudebou. Nadir Belhadj et Fouad Kadir sont attendus aujourd’hui. Le groupe se complétera dès aujourd’hui avec l’arrivée de Chaouchi, retardé pour cause de visa, de Ghezzal et Lacen retenus par leur formation pour des matches de championnat, tandis que le dernier attendu est Rafik Djebbour.
L’avant-centre de l’AEK Athènes a suscité l’inquiétude de Saâdane, car n’ayant plus donné signe de vie. Le staff national et les responsables de la sélection ont fini enfin par l’avoir au téléphone et ont été rassurés tard dans la soirée de samedi.

Djebbour a appelé le manager général des Verts, Walid Saâdi, et lui a expliqué les raisons de son silence : il avait perdu sa puce téléphonique. Malgré les assurances données par le joueur, une source au sein des Verts nous révélera que Djebbour ne pourra pas rejoindre Crans-Montana avant aujourd’hui (lundi), tout en nous confiant que l’attaquant de l’EN serait confronté à des problèmes avec les dirigeants de l’AEK Athènes, qui ne veulent apparemment pas le libérer avant le dernier match du championnat de Grèce prévu pour mercredi 19 mai ; ce qui serait la véritable cause du silence radio de Djebbour. Ce dernier est pourtant protégé par les règlements de la FIFA qui sont clairs à ce sujet : la formation grecque est tenue de libérer son attaquant au plus tard le 17 de ce mois.

En attendant donc le règlement du cas Djebbour, la sélection nationale poursuit sa préparation avec la première phase de régénération et de récupération qui tire à sa fin.
La première séance d’entraînement sur le terrain aura lieu demain au stade de Chalais, situé à une vingtaine de kilomètres de Crans-Montana, même si les conditions climatiques risquent de perturber cette séance, notamment avec le froid glacial et la neige qui sévissent sur les hauteurs.

Categorie(s): sports

Auteur(s): Tarek Aït Sellamet

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..