En tête

Elwatan; le Vendredi 1 Avril 2011
1


-Bachar al Assad :
Le président syrien a chargé hier un comité de rédiger une législation pour remplacer la loi d’urgence, repoussant donc son abrogation, alors que des militants des droits de l’homme faisaient état de nouvelles violences meurtrières la veille à Lattaquié. Il a demandé d’enquêter sur la mort de civils et de militaires à Deraa et Lattaquié.

-Roudhane al Roudhane :
Le ministre d’Etat aux Affaires du cabinet a annoncé que le gouvernement du Koweït a présenté, hier, sa démission à l’émir sur fond de nouvelle crise politique entre l’exécutif et le législatif dans ce riche émirat pétrolier du Golfe. La démission survient après que des députés ont soumis au Parlement des demandes d’audition de 3 ministres, tous membres de la famille régnante, pour diverses affaires, dont une de corruption.

-Alassane Ouattara :
Le président ivoirien reconnu par la communauté internationale a appelé, hier, les militaires fidèles au chef d’Etat sortant qui refuse de quitter le pouvoir, Laurent Gbagbo, à «rallier» ses forces, qui étaient «aux portes d’Abidjan» après quatre jours d’offensive. Le régime de M. Gbagbo n’avait jamais été aussi menacé après l’avancée hier des forces pro-Ouattara vers Abidjan et la fuite du chef d’état-major de l’armée chez l’ambassadeur sud-africain à Abidjan.

-Cheikh Hamad Ben Khalifa A Thani :
L’émir du Qatar a souligné hier que «l’inaction de la Ligue arabe a conduit à l’intervention  internationale en Libye». Il a estimé que les opérations militaires internationales en Libye sont «la réponse aux bombardements contre le peuple libyen, qui manifestait pacifiquement», et de souligner qu’«il revient à ce peuple de décider de son destin».
 

Categorie(s): monde

Auteur(s):

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..