Epidémie d’Ebola : Le cap des 4000 décès franchi dans sept pays

Elwatan; le Dimanche 12 Octobre 2014
1


Selon ce bilan arrêté au 8 octobre, il y a au total 8399 cas de contamination par le virus Ebola enregistrés dans 7 pays, faisant 4033 morts. Le précédent bilan, arrêté au 5 octobre, avait fait état de 8033 cas, dont 3865 décès. Les 7 pays affectés sont scindés en deux groupes par l’OMS, le premier étant composé de la Guinée, le Liberia et la Sierra Leone, soit les 3 pays les plus touchés, et le deuxième du Nigeria, du Sénégal, de l’Espagne et des Etats-Unis. L’OMS signale que le Liberia compte 2316 décès, la Sierra Leone 930, la Guinée 778, le Nigeria huit et les Etats-Unis un.

Le Sénégal et l’Espagne ont chacun un cas non mortel. Une épidémie distincte a fait 43 morts sur 71 cas en République démocratique du Congo. L’appel de fonds de près d’un milliard de dollars lancé par l’ONU pour lutter contre l’épidémie n’est financé pour l’instant qu’à 25%, a indiqué vendredi le secrétaire général adjoint des Nations unies, Jan Eliasson lors d’une réunion consacrée à cette crise à l’Assemblée générale de l’ONU. M. Eliasson a aussi réclamé davantage de personnel médical qualifié pour combattre la maladie dans les trois pays les plus touchés (Sierra Leone, Liberia, Guinée).

L’évolution dramatique de la propagation du virus inquiète l’Organisation mondiale de la santé. Une menace pesante sur le monde qui redoute une flambée épidémique. La psychose gagne de plus en plus de pays. L’Algérie, de son côté, prend la menace au sérieux mais rassure que ses services sont «entièrement prêts à prendre en charge tout cas suspect de maladie infectieuse identifié, grâce à l’activation du dispositif d’alerte». Le ministre de la Santé, Adelmalek Boudiaf, a souligné également qu’aucun cas de contamination par le virus Ebola n’a été enregistré en Algérie. Mais le dispositif est jugé par les spécialistes insuffisant ,surtout avec l’arrivée en vague des hadjis et cela exige des moyens humains importants et un personnel qualifié.
 

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Djamila Kourta

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..