Équipe nationale : Voilà pourquoi Djebbour n’a pas été retenu

Elwatan; le Lundi 24 Decembre 2012
73049


La non-sélection de Rafik Djebbour a suscité un vif étonnement chez  ceux qui suivent régulièrement l’équipe nationale. Le sélectionneur national, Vahid Halilhodzic, s’est muré dans un silence dans ce cas précis.
Du moins en Algérie, où il observe un silence religieux lorsqu’il est sollicité sur des questions qui fâchent. Le «cas» Djebbour en est un dans la mesure où personne, ici en Algérie bien sûr, ne peut avancer la moindre explication sur le ou les motifs qui ont présidé à la non-sélection du joueur de l’Olympiakos (Grèce) où l’international algérien joue régulièrement et surtout marque des buts, sans compter ses belles prestations en Ligue des Champions (UEFA).

Nos confrères de l’autre côté de la Méditerranée sont plus «chanceux». Le coach national n’hésite jamais à leur distribuer des «biscuits» dès qu’ils lui tendent un micro ou sortent leur carnet de notes. Ainsi, l’un d’eux nous a appris avant-hier (samedi 22 décembre 2012) que «Djebbour n’a pas été retenu dans la liste des 23+1 parce qu’il est sous le coup d’une suspension (il lui reste un match à purger) que lui a infligé la Confédération africaine de football (CAF) suite aux incidents qui ont émaillé la fin de match Libye - Algérie (0-1) joué au Maroc.» Le coach avance l’argument suivant pour «expliquer» pourquoi l’attaquant d’Olympiakos ne fera pas le voyage en Afrique du Sud : il est convaincu que le premier match face à la Tunisie sera déterminant pour la qualification au second tour. Comme Djebbour est suspendu pour ce match, coach Vahid a préféré faire l’impasse totale sur sa présence à la CAN 2013.

Paroles de confrère français plus «chanceux» que les journalistes algériens sur une question qui les intéressent pourtant au premier chef. C’est comme ça que fonctionne le Bosnien depuis qu’il est à la tête des Verts. Les «scoops» il les destine aux autres. Si c’est réellement la seule raison qui est derrière «l’exclusion» de Rafik Djebbour de la liste des 23 pour la CAN 2013, elle est alors bien piètre, pâle, indigente et enfin renseigne parfaitement sur les «mécanismes» sur lesquels reposent les choix du sélectionneur.
Bien avant que Rafik Djebbour n’inaugure cette «étape», un joueur suspendu un match et privé pour cette raison de participation à un tournoi, dans le processus universel du football ou lorsqu’un joueur est dans la situation de l’attaquant algérien, son coach ne se prive pas volontairement de ses services dans un tournoi.

En Afrique du Sud, l’Algérie ne va pas jouer un seul match, contre la Tunisie. Elle part au pays de Mandela avec la ferme conviction d’aller jusqu’au bout de l’aventure, c’est-à-dire jouer 6 matches. Rafik Djebbour peut bien rater le premier match tout en étant sur la liste des 23. Le sélectionneur peut ne pas le faire jouer en match d’ouverture du groupe D. Il pourra l’utiliser ensuite au cours des rencontres suivants. Vahid Halilhodzic ne s’est pas encombré de ce genre de considérations. «L’éviction» de Djebbour est loin d’être une surprise, dans la mesure où ce joueur ne semble pas bénéficier de la confiance du coach comme en témoignent ses apparitions dans l’équipe depuis que le Bosnien est aux commandes. Pourtant, ce joueur est, parmi les professionnels évoluant à l’étranger, l’un de ceux qui jouent régulièrement avec son club et qui plus est claque des buts. Ce qui ne gâche rien... sauf pour le patron des Verts qui n’a jamais trop compter sur l’attaquant d’Olympiakos.

Ainsi va le football et Rafik Djebbour ne sera pas le dernier joueur de football dans le monde à vivre cette pénible situation. Peut être que dans les prochaines heures où prochains jours, les Algériens auront une «explication» sur ce cas. A priori, elle ne peut venir que de «là-bas» ou deux interviews sont au frigo, nous dit on. Leur publication coïncidera avec le début de la CAN-2013. Il faut attendre encore quelques jours pour prendre connaissance des «informations de première» sur notre équipe nationale. Lamentable.

Categorie(s): sports

Auteur(s): Yazid Ouahib

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..