Explication de la démarche de l’opposition : Jil Jadid organise deux actions pour «sensibiliser les citoyens»

Elwatan; le Jeudi 9 Octobre 2014
89541


Après plusieurs conférences et réunions, l’opposition entame une nouvelle phase de sa démarche tendant à imposer la transition démocratique. Décidées lors de la dernière réunion de l’instance de consultations et de suivi, des actions de rue auront lieu dès ce week-end. Et c’est le parti Jil Jadid qui inaugure cette seconde phase avec l’organisation, dès demain, des premières actions, en l’occurrence une conférence dans la wilaya de Aïn Defla et une campagne de proximité à Oran. C’est ce qu’a annoncé ce parti dans un communiqué rendu public, hier. «Dans le cadre de la campagne de sensibilisation du peuple sur l’importance du projet de la transition démocratique, le président de Jil Jadid, Soufiane Djilali, a l’honneur de vous inviter à couvrir les événements suivants : un meeting populaire à la salle des conférences au centre-ville de Khemis Miliana, wilaya de Aïn Defla, demain, à partir de 10h et une campagne de proximité dont le point de départ sera le siège de la commune de Tafraoui, wilaya d’Oran, ce samedi 11 octobre, à partir de 10h30», développe Jil Jadid dans son communiqué.

Contacté, le chargé de communication de Jil Jadid, Sofiane Sakhri, affirme que ces premières sorties sur le terrain s’inscrivent dans le cadre des recommandations de l’instance de consultations et de suivi de l’opposition. «Ces actions ont été décidées dans le cadre des recommandations de l’instance de consultations et de suivi en vue de sensibiliser l’opinion publique et lui expliquer la démarche initiée par les différents acteurs de l’opposition. C’est une initiative de Jil Jadid, mais les membres de cette instance seront invités à prendre part à cet évènement. Chaque parti ou membre de cette instance appellant à une action de terrain, les autres membres doivent le soutenir. Nous allons, à cet effet, inviter tout le monde», souligne notre interlocuteur.

Une conférence thématique le 18 octobre à Alger

Si les dates et lieux de la tenue des deux premières actions sont connus, Jil Jadid devra attendre, cependant, l’autorisation de l’administration. Selon Sofiane Sakhri, le parti a eu l’aval de la direction de la salle des conférences de Khemis Miliana pour l’organisation de cette rencontre. «Mais nous n’avons pas encore l’autorisation de la wilaya. Si la DRAG refuse d’autoriser cette action, nous ferons le déplacement et nous dénoncerons sur place les abus de l’administration et nous continuerons notre action avec une campagne de proximité», indique-t-il.

Jil Jadid, ajoute-t-il, a élaboré un programme d’actions de sensibilisation et de vulgarisation de la démarche de la transition démocratique. Une conférence thématique sur ce thème est, annonce-t-il, programmée pour le 18 octobre prochain au niveau de la salle Mohamed Zenet de Riadh El Feth, à Alger. «Nous avons introduit une demande d’autorisation auprès de la wilaya d’Alger», annonce-t-il. Pour rappel, en juillet dernier, la wilaya d’Alger avait refusé l’autorisation d’une conférence similaire programmée par la CNLTD dans la même salle, sous prétexte qu’«elle était réservée aux activités culturelles».
 

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Madjid Makedhi

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..