Fédération nationale des auto-écoles : revoir les cours de code et de conduite

Elwatan; le Jeudi 27 Decembre 2012
1


«Certes, nous devons régler des problèmes spécifiques à notre corporation, mais la mise à niveau pédagogique pour l’apprentissage du code et de la conduite au sein des auto-écoles sera une de nos priorités», a-t-il souligné au cours d’un point de presse, organisé au siège de la coordination de l’UGCAA (bureau d’Oran). «Toutes les conditions de travail doivent être réunies pour avoir une éducation routière citoyenne et rompre avec cet anachronisme qui a longtemps caractérisé la gestion de nos auto-écoles», a affirmé M. Hadjari qui compte organiser des «journées pédagogiques» au profit des formateurs.

Abordant le nouveau décret régissant l’organisation des auto-écoles, il a rappelé l’existence d’un certain nombre de problèmes auxquels sont confrontés les exploitants de ces établissements, tels que l’aménagement des circuits pour l’apprentissage de la conduite, et autres dispositions exigeant le recrutement de diplômés de l’université (minimum bac+4) et le versement d’une caution comme garantie au candidat en cas de litige. Concernant le manque d’examinateurs, il a souligné que cette question est en passe d’être réglée.

Le nouveau président de la Fédération nationale des auto-écoles, affiliée à l’Union générale des commerçants et artisans algériens (UGCAA), a été élu récemment lors du dernier congrès de cette corporation qui a vu la participation 84 membres venus de 33 wilayas du pays. La wilaya d’Oran compte 280 auto-écoles sur un total de 7300 établissements au niveau national, selon le coordinateur de l’UGCAA de la wilaya, Mouad Abed.

Categorie(s): actualité

Auteur(s):

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..