Fermeture de la Maison des syndicats : Les instances internationales condamnent

Elwatan; le Vendredi 21 Mai 2010
1

Le Comité international de soutien au syndicalisme autonome algérien (CISA) demande «l’annulation» de la décision «arbitraire» de la fermeture de la Maison des syndicats.
«La fermeture arbitraire de la Maison des syndicats autonomes algériens doit être annulée», lit-on dans un communiqué rendu public hier. «Certains des prétextes allégués par le wali d’Alger prêteraient à rire s’ils n’étaient la manifestation d’une volonté affirmée de nuire aux syndicats indépendants», ajoute le CISA qui «dénonce fermement cette nouvelle violation des droits fondamentaux par le pouvoir algérien, en l’occurrence le droit à un syndicalisme indépendant et celui de tenir des réunions publiques dans des lieux privés». «Le CISA continuera à apporter tout son soutien aux syndicats autonomes, notamment pour la réouverture sans délai de la Maison des syndicats», avertit-il dans le même communiqué. Par ailleurs, l’Internationale des Services Publics (ISP), fédération syndicale internationale, a interpellé, hier, le président Bouteflika, dans une lettre de protestation «pour revenir sur cette décision».

«Au nom de l’ISP et de ses 20 millions de membres, je vous écris pour demander à votre gouvernement de revenir sur cette décision. Le Syndicat national autonome des personnels de l’administration publique (Snapap) est affilié à l’ISP depuis juin 2002. Ses membres ont besoin de cette salle pour leurs activités syndicales», note le secrétaire général Peter Waldorff de l’organisation. «L’ISP demande que votre gouvernement cesse de harceler et d’intimider les syndicalistes qui mènent des actions syndicalistes légitimes. Nous appelons le gouvernement algérien à prendre les mesures nécessaires au bon respect des droits fondamentaux au travail, y compris les droits syndicaux»¸ ajoute-t-on.

Categorie(s): 7 jours

Auteur(s): Nassima Oulebsir

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..