Festival Algérie En Mouvement 2013 : La créativité de la jeunesse algérienne en exergue à Paris

Elwatan; le Mardi 19 Novembre 2013
81151


Paris
De notre correspondant

Les  organisateurs de cet événement, destiné notamment à la communauté algérienne et à la société civile française de la région parisienne, se sont attelés à défendre et à encourager une Algérie, celle «en mouvement, dynamisée par une jeunesse créative».
Lors de l’ouverture officielle, le président du FFA, Farid Yaker, a indiqué  que ce festival vise à «révéler les talents de la jeunesse algérienne à la société civile française dans le but de renforcer les relations algéro-françaises», sous les yeux ravis de Souad Massi, marraine du FAEM 2013. Il faut dire aussi que ce genre d’événements sert à améliorer l’image de notre pays à l’étranger, très particulièrement en France où «26% seulement des Français ont une bonne image de l’Algérie», selon M. Yaker.

En tout, six rencontres-débats ont été tenues dans le cadre de ce rendez-vous qui a attiré un public important : plus de 400 participants. Une vingtaine de conférenciers, issus d’associations et d’entreprises algériennes innovantes, se sont succédé pour débattre autour de thèmes à la fois sensibles et d’actualité : «Médias en mouvement en Algérie», «Cinéma, audio-visuel et réseaux sociaux, vers de nouvelles compétences et de nouveaux métiers», «Monde associatif et économie sociale et solidaire : réponses et actions d’une jeunesse qui s’engage» ; «Jeunesse actrice de transformations, nouvelles formes d’expression et de prises de parole», «Sensibilisation et engagement citoyen pour un développement durable : nouveau regard et initiatives autour d’une économie verte», et enfin «Environnement et économie sociale et solidaire».
Samedi, la clôture de ce Festival s’est faite en musique, avec un concert au studio de l’Ermitage à Paris qui a fait salle comble.

Categorie(s): france-actu

Auteur(s): Samir Ghezlaoui

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..