Festival culturel «lire en fête» à Ghardaïa : engouement manifeste des enfants

Elwatan; le Lundi 18 Novembre 2013
1


Organisé par la Direction de la culture de la wilaya de Ghardaïa, en collaboration  avec le ministère de la Culture, le festival a été ouvert le 1er novembre par Ali Boulatika, secrétaire général de la wilaya de Ghardaïa, dans une atmosphère festive et conviviale, au son de la zorna et du baroud fusant des «karabilas». Pour la plus grande joie des enfants, le festival a duré jusqu’au 15 novembre, soit quinze jours d’ activités pleines et intenses selon le  riche programme concocté par la Direction de la culture de la wilaya de Ghardaïa.

Seconde  édition du genre à être montée dans la vallée du M’zab, elle est «destinée exclusivement aux enfants de 8 à 14 ans afin de leur faire prendre conscience de l’importance du livre tout au long de leur vie et le savoir qu’il véhicule par le biais de la lecture soutenue et régulière. C’est en fait une espèce de promotion du livre dans un cadre festif en faisant aussi participer les enfants à plusieurs ateliers de dessin, de lecture et de création littéraire», selon Mustapha Bahriz, commissaire du festival et responsable bibliothécaire au sein de la Direction de la culture de la wilaya de Ghardaïa. Toute la manifestation s’ est articulée en fait autour du livre et de la lecture. Pendant deux semaines, le public en général et les gamins en particulier ont été gâtés d’expositions, de spectacles, de lecture de contes, de participations à moult ateliers et d’inciter l’enfant à rencontrer des conteurs.

Des prix et des livres ont ainsi été distribués aux enfants qui ont participé aux différents ateliers de cette manifestation culturelle, ce qui a certainement suscité une émulation parmi les enfants. Par ailleurs, afin que les enfants des 13 communes de cette vaste wilaya aient la possibilité d’assister et surtout de voir et de participer à cette grande messe du livre, un bibliobus bien achalandé et accompagné de conteurs et d’une troupe de théâtre pour enfants a sillonné toutes les communes éloignées telles que Hassi Lefhel, Mansourah, Hassi El Gara et El Ménéa, à 270 km de Ghardaïa, et là où il a planté sa tente, il s’est retrouvé «envahi» par des enfants avides de lire et découvrir livres et illustrés.

Trépidants d’impatience, des centaines d’enfants, dont beaucoup accompagnés de leurs parents, ont bravé les dards du soleil de novembre attendant stoïquement l’arrivée du bibliobus dans leurs communes respectives, afin de prendre part au festival qui leur était entièrement dédié et dont le thème central reste le livre. Cela a été le constat évident et palpable de la réussite de cette manifestation culturelle qui tend, année après année, à s’incruster dans le paysage culturel local. Ayant pour vocation première d’éveiller la curiosité des enfants et susciter en eux l’envie de lire, elle s’affirme ainsi au fil du temps incontournable aux yeux des enfants. L’intérêt de l’enfant au livre ayant été atteint comme objectif principal de cette manifestation tant culturel que ludique, il est certain que, pour l’année prochaine, sa réédition sera plus qu’attendue par nos chérubins.

Categorie(s): actu sud

Auteur(s): K. Nazim

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..