Festival de la culture africaine à Tizi Ouzou : Black is beautiful

Elwatan; le Dimanche 16 Mai 2010
49346

La beauté africaine dans toute sa splendeur était à l'honneur les 13 et 14 mai à Tizi Ouzou. L'occasion : la tenue de la 1re édition du Festival de la culture et de l'expression de la beauté en Afrique subsaharienne.
Organisée par l'Union panafricaine des étudiants stagiaires étrangers en Algérie (Upesea), cette manifestation a drainé près de 300 participants venus des universités d'Oran, Mostaganem, Béjaïa, Blida et Tizi Ouzou. Outre une exposition retraçant les cultures, les traditions, l'artisanat, le patrimoine et les plats traditionnels du continent noir, un programme d'activités artistiques a marqué la deuxième journée de cette rencontre. L'animation a été confiée à trois trublions présentateurs, dont deux charmantes filles qui ont su admirablement apporter une sacrée dose de bonne humeur et de convivialité au nombreux public qui a fait le déplacement à la maison de la culture Mouloud Mammeri. Il faut dire qu'en matière de divertissement, il y en avait pour tous les goûts en ce vendredi.

La première partie du show était consacrée aux chorégraphies folkloriques des 31 pays participant dont l'Algérie. Vêtues de chatoyantes et séduisantes tenues, les troupes qui se sont succédé sur scène ont épaté l'assistance par des chorégraphies mettant en relief la richesse culturelle des pays de l'Afrique subsaharienne. Des chants traditionnels et modernes, des karaokés, des sketchs et des récitals poétiques figuraient également au programme. Mais le clou de la soirée aura été incontestablement l'élection de Miss Africa 2010.

Défilant sous les airs de Didi, l'immortel tube de l'inusable Cheb Khaled, avec des tenues dévoilant des corps de rêve et une beauté naturelle inégalable, les prétendantes au sacre étaient sélectionnées suivant des critères physiques mais aussi intellectuels. Le jury mis en place pour la circonstance notait également les mensurations, la démarche sur scène et l'élégance. Rappelons que ce festival est organisé dans le cadre de la commémoration du 47e anniversaire de la Journée mondiale de l'Afrique et de la célébration de l'anniversaire de la création de l'Organisation de l'unité africaine (OUA), le 25 mai 1963.

Selon les organisateurs, l'objectif de cette manifestation, préparée en collaboration avec la direction de la culture et de la sous-direction des activités culturelles et sportives de l'université de Tizi Ouzou, est la valorisation des cultures et des traditions africaines. Il s'agit aussi de «créer un espace de communication et de découverte des richesses culturelles de l'Afrique subsaharienne au peuple algérien». «C'est une manifestation à caractère culturel, durant laquelle nous avons voulu faire découvrir au peuple algérien les cultures africaines à travers leurs richesses ethniques et cela dans le cadre de l'intégration interafricaine.

Nous voulons aussi expliquer, à travers cette première édition, les traditions et les cultures des sociétés subsahariennes d'Afrique, la beauté africaine dans ses états et donner une vocation culturelle forte à notre organisation (Upesea)», a indiqué un membre du comité d'organisation.

Categorie(s): culture

Auteur(s): Ahcène Tahraoui

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..